logo
Voila 396 jours que nous sommes rentrés


Eléphant

partage facebook
2 espèces africaines et une asiatique.

Les différents éléphants africains ont longtemps été considérés comme des représentants de sous-espèces du taxon Loxodonta africana. De récentes études génétiques ont permis de démontrer que les deux principales sous-espèces africaines Loxodonta africana africana et Loxodonta africana cyclotis étaient en fait deux espèces distinctes : en Afrique, il convient donc de distinguer désormais l’éléphant de la savane Loxodonta africana et l’éléphant des forêts Loxodonta cyclotis.

Il y a donc trois espèces d'éléphant :

- L'éléphant de savane d'Afrique ou Loxodonta africana, le plus grand mammifère terrestre.

Il a des oreilles plus longues et plus grandes que celles de son cousin d'Asie. Il présente également une taille moyenne plus importante et un dos concave. Les mâles et les femelles ont des défenses externes, et sont d'habitude moins poilus que leurs cousins asiatiques.

- L'éléphant de forêt d'Afrique ou Loxodonta cyclotis.

L'éléphant de forêt d'Afrique présente des oreilles généralement plus petites et plus circulaires que l'autre espèce africaine. Il a également des défenses plus minces et plus droites. L'éléphant de forêt peut peser jusqu'à cinq tonnes, et mesurer 3,5 mètres. Cette espèce, moins connue en raison des obstacles écologiques et politiques, est plus difficile à étudier et à protéger. Ils se rencontrent généralement en forêt dense d'Afrique centrale et d'Afrique de l'Ouest, mais on les trouve aussi parfois en bord de territoire forestier, comme les éléphants de savane.

- L'éléphant d'Asie ou Elephas maximus.

Il mesure de 2 à 3,50 mètres au garrot, ne présente qu'un seul 'doigt' préhensile au bout de la trompe et possède des oreilles assez petites. Le crâne forme deux bosses proéminentes et les défenses sont absentes chez les femelles et un certain nombre de mâles.

Il est plus petit que son cousin africain. Vivant en troupeau restreint mené par une femelle, il passe son temps à arpenter la forêt à la recherche de sources de nourriture pour satisfaire son régime végétarien. Souvent domestiqué, il est utilisé comme monture ou animal de trait. Autrefois présent sur l'ensemble du continent asiatique, il n'occupe plus aujourd'hui qu'un territoire réduit. À l'état sauvage, l'espèce est en danger.

On en trouve au Corbett National Park & Tiger Reserve - Ramnagar, Inde, ainsi qu'au Cambodge

Cette espèce regroupe quatre sous-espèces vivantes :

- Elephas maximus indicus, l’éléphant indien ;

- Elephas maximus maximus, l’éléphant du Sri Lanka. On en rencontre au Parc National de Yala

- Elephas maximus sumatrensis, l’éléphant de Sumatra ;

- Elephas maximus borneensis, l’éléphant de Bornéo.

Articles liés
Proboscidiens
  • Vertébrés
  • Mammifères
  • Proboscidiens : Elèphants
Statut de conservation UICN
Non renseigné
Publicité
Nous écrire | Qui sommes-nous ?