Voila 331 jours que nous sommes rentrés

Aurore polaire

partage facebook
Egalement appelée aurore boréale dans l'hémisphère nord et aurore australe dans l'hémisphère sud.

Provoquées par l'interaction entre les particules chargées du vent solaire et la haute atmosphère, les aurores se produisent principalement dans les régions proches des pôles, dans une zone annulaire justement appelée « zone aurorale » (entre 65 et 75° de latitude). Les régions les plus concernées par ce phénomène restent le Groenland, la Laponie, l'Alaska, l'Antarctique et le nord du Canada.

Pourquoi ? Comment ?

Lors d'un orage solaire accompagnant un orage magnétique, et faisant suite à une éruption chromosphérique ou un sursaut solaire important (le soleil offre un pic d'activation solaire sur un cycle de 11 ans), un afflux de particules chargées, éjectées par le Soleil, entre en collision avec le bouclier que constitue la magnétosphère. Des particules électrisées à haute énergie peuvent alors être captées et canalisées par les lignes du champ magnétique terrestre du côté nuit de la magnétosphère (la queue) et aboutir dans les cornets polaires. Ces particules, — électrons, protons et ions positifs —, excitent ou ionisent les atomes de la haute atmosphère, l'ionosphère. L'atome excité ne peut rester dans cet état, et un électron change alors de couche, libérant au passage un peu d'énergie, en émettant un photon, particule élémentaire constitutive de la lumière visible). Comme la nature de ces ions (oxygène, hydrogène, azote, ...) dépend de l'altitude, ceci explique en partie les variations de teintes des nuages, draperies, rideaux, arcs, rayons... qui se déploient dans le ciel à des altitudes comprises entre 80 et 1 000 km. L'ionisation résultant de cet afflux de particules provoque la formation de nuages ionisés réfléchissant les ondes radio.

C'est en juillet 2008 qu'une explication cohérente de ce phénomène a été fournie par la NASA grâce à la mission américaine THEMIS. Les scientifiques ont en effet localisé la source de ces phénomènes dans des explosions d'énergie magnétique se produisant à un tiers de la distance qui séparent la Terre de la Lune. Ils sont ainsi provoqués par des « reconnexions » entre les cordes magnétiques géantes reliant la Terre au Soleil qui stocke l'énergie des vents solaires.

Folklore et croyances

Associées au feu de bois , elles font fuir les mauvais esprits, étant elles-mêmes selon la légende, une manifestation des esprits.

'Revontuli' ou 'revontulet', son nom finnois, signifie Renard de feu. Cette image est dérivée d'une ancienne image sâme où la queue d'un renard courait au-dessus des montagnes enneigées sans jamais toucher la neige. Dans les croyances ancestrales des sâmes, il s’agit de la réincarnation de l’esprit du renard. Le renard de feu est un animal mythique et le rêve secret de tous les chasseurs. Celui qui l’abat deviendrait riche et célèbre.

Les indiens du Canada ont une explication semblable.

La meilleure période pour en voir en Laponie :

Octobre à Mars


Source : fr.wikipedia.org et voir aussi wwwassos.utc.fr
Articles liés
Publicité
Nous écrire | Qui sommes-nous ?