logo
Voila 391 jours que nous sommes rentrés
Santé et vaccins

Santé et vaccins

partage facebook

Pour mémoire, les vaccins dits 'universels' sont :

- Diphtérie, Tétanos, Polio, Coqueluche. Rappel tous les 10 ans, après l'âge de 16 ans

- Hépatite B

- Tuberculose (BCG)

- Rougeole, Oreillons, Rubéole (ROR)

Contre l'hépatite A et la fièvre typhoïde, il existe un vaccin combiné (à partir de 16 ans), mais il vous coûtera certainement plus cher car non remboursé, contrairement à celui de l'Hépatite A seule.

A faire au moins 15j avant le départ.

Concernant l'hépatite A, un rappel est à faire, en général entre 6 à 12 mois après la première injection, puis tous les 5 ans, mais cela varie selon le type de vaccin.

Concernant la fièvre typhoïde, la durée de protection est de 3 ans.

Le vaccin préventif contre la rage : 3 injections sont nécessaires (à J0, J7 et J21 à 28) ainsi qu'un rappel un an plus tard puis tous les 5 ans.

Le vaccin contre la fièvre jaune est à faire au moins 10 jours avant. Il est actuellement valide 10 ans (et sera bientôt valide à vie). Il ne peut être fait que dans les Centres agréés de vaccinations internationales (CVI). Il est fréquemment exigé si l'on vient d'une zone endémique (En Afrique : Angola, Benin, Burkina Faso, Burundi, Cabinda, Cameroun, Centre Afrique, Congo, Côte d'ivoire, Ethiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Guinée Equatoriale, Kenya, Libéria, Mali, Niger, Nigéria, République démocratique du Congo, Rwanda, Sao Tome et Principe, Sénégal, Sierra Léone, Somalie, Soudan, Tanzanie, Tchad, Togo, Zambie. En Amérique du Sud : Bolivie, Brésil, Colombie, Equateur, Guyana, Guyane, Panama, Pérou,

Surinam, Vénézuela)

Le vaccin contre l'Encéphalite japonaise : 2 injections (à J0 et J28 - mais prévoir à l'avance car effets secondaires possibles). Rappel 12 à 24 mois après. Depuis 2014, il n'est plus nécessairement à faire en CVI.

Concernant la dengue, il est recommandé aux voyageurs de consulter un médecin dès les premiers symptômes (maux de tête frontaux, fièvres, tremblements, nausées, vomissements, éruptions cutanées, gencives enflammées). La durée d’incubation est de 7 à 10 j. Du fait du risque d’hémorragie, tout traitement par aspirine est à proscrire.

Concernant le paludisme :

- Il n'y a risque de piqûre contaminante que du coucher au lever du soleil. Le risque est démultiplié pendant la mousson.

Si le séjour expose au risque de paludisme, il faut adopter les mesures suivantes ;

- dès le coucher du soleil, ne porter que des vêtements recouvrant le maximum de surface corporelleet utiliser répulsifs antimoustiques (conseillé : 'Insect Ecran')

- ne dormir que sous moustiquaire préimprégnée d'insecticide

Les précautions contre les moustiques sont d'autant plus utiles qu'elles contribuent à protéger contre les autres maladies qu'ils transmettent, en particulier la dengue, le chikungunya, l'encéphalite japonaise ou la redoutable leishmaniose viscérale (kala azar).

- Prendre des médicaments préventifs : la Savarine® ou la Malarone®.


Précautions sanitaires à prendre...

Afrique

- vaccins 'universels'

- hépatite A

- typhoïde

Pour les séjours longs, aventureux ou mettant en contact avec des animaux, la vaccination préventive contre la rage est très recommandée.

- Les vaccins 'universels'

- hépatite A fortement recommandé.

- typhoïde et rage recommandés

De même, on recense un très fort taux d'hépatite C. Éviter à tout prix les piercings, les barbiers ou coiffeurs populaires.

Hygiène alimentaire déplorable au Caire, l'une des destinations championnes du monde de la turista, attrappée par 50% des touristes ! Éviter en particulier les gaufrettes chocolatées et autres biscuits à la crème vendus dans les bus ou les épiceries en plein air.

Les risques de bilharziose urogénitale sont importants dans certaines zones ;... voir la suite

La vaccination contre la fièvre jaune est vivement conseillée.

Il y a du paludisme partout au Kenya et en Tanzanie, y compris dans les capitales, à l'exception des zones situées à une altitude de plus de 2 000 m. Le paludisme ne se transmet que du coucher au lever du soleil.

La prévention repose sur les mesures suivantes :

- Dès la tombée de la nuit, porter des vêtements recouvrant le maximum de surface corporelle ; au mieux, ces vêtements auront été imprégnés ou vaporisés d'insecticide.

- Sur les parties restées découvertes, appliquer régulièrement des... voir la suite

Le paludisme sévit particulièrement dans toute la vallée du fleuve Sénégal et jusqu'à Néma, mais il est inexistant à Nouakchott ou plus au nord.

Amérique du Nord

- Vaccins 'universels'

- Hépatite A

- Typhoïde

- Rage (pour les circuits 'aventureux')

- vaccins 'universels' recommandés.

- fièvre jaune exigé si l'on vient d'une zone endémique.

- vaccins universels recommandés.

- hépatite A et typhoïde recommandé.

- Le paludisme est rare mais peut être présent dans la province de Limón, ainsi qu’en en zone rurale, en-dessous de 500 m d'altitude. Si vous comptez vous rendre dans ces régions, un traitement antipaludique s'impose.

- Dengue : de nombreux cas ont été constatés dans les provinces touristiques du Guanacaste, de Puntarenas et Limón. Le phénomène croît pendant la saison des pluies (de mai à novembre). Il est recommandé aux voyageurs... voir la suite

- vaccins 'universels' recommandés.

- vaccins 'universels'

- hépatite A et typhoïde très, très recommandés (les infections d'origine alimentaire sont très fréquentes).

- Rage en cas de séjours ruraux ou prolongés.

Amérique du Sud

- vaccins 'universels' recommandés (DTP indispensable)

- hépatite A et typhoïde recommandés

- fièvre jaune recommandé, notamment pour la province de Misiones (nord du pays), où se trouve notamment les chutes d’Iguazu. Plusieurs cas recensés au Paraguay et dans le sud du Brésil (zone frontalière avec l’Argentine)

- Dengue : dans le nord du pays

- DTP nécessaire

- fièvre jaune exigé. controle possible aux frontières et dans les plaines

- hépatite A et typhoïde conseillés, de même que la rage

- fièvre jaune fortement recommandé. Exigé si l'on vient d'une zone endémique ou si l'on visite le Pantanal, dans le Mato Grosso.

- vaccins 'universels' recommandés

- l'hépatite A recommandé.

- pour les séjours prolongés ou avec contacts étroits avec la population, en particulier pour les enfants, vaccin contre les méningites A et C, de même que le vaccin préventif contre la rage.


- vaccins 'universels' recommandés (DTP indispensable)

- hépatite A obligatoire

- typhoïde recommandé

- fièvre jaune fortement conseillée pour tout séjour sur le versant amazonien, inutile sur les zones côtières et andines.

- vaccins universels

- hépatite A fortement recommandé

- typhoïde pour les séjours prolongés.

- vaccins 'universels' recommandés

- hépatite A et typhoïde recommandés

- rage recommandé pour les séjours de longue durée ou les voyages aventureux

- fièvre jaune recommandé, notamment pour l'Amazonie

- vaccins 'universels' recommandés

- hépatite A recommandé

- typhoïde recommandé

- fièvre jaune exigé si l'on vient d'une zone endémique

- hépatite A et typhoïde recommandé

- rage et rougeole à envisager.

- fièvre jaune exigé si l'on vient d'une zone endémique.

- traitement antipaludique pour tout l'est et le sud du Venezuela, et plus particulièrement pour les régions reculées d'Amazonie.

Antarctique

Asie

Sont très fortement conseillés :

- les vaccins 'universels'.

- Hépatite A, Typhoïde et vaccin préventif contre la rage.

- En milieu rural et en période de mousson et après : vaccin contre l’encéphalite japonaise.


Aucune vaccination n'est obligatoire pour les voyageurs en provenance d'Europe.

- vaccins 'universels' très fortement conseillés

- Hépatite A : absolument indispensable.

- Typhoïde : indispensable, sauf peut-être pour un très court séjour dans la capitale.

- Mileu rural et  en période de mousson et après : rage et encéphalite japonaise.

- vaccins 'universels' recommandés

- hépatite A recommandé

- typhoïde recommandé

- fièvre jaune exigé si l'on vient d'une zone endémique

- méningites A et C recommandés pour les régions frontalières avec la Mongolie

- Mileu rural : rage et encéphalite japonaise recommandés.

- vaccins 'universels' recommandés

- vaccin contre l'encéphalite à tiques conseillé pour les randonneurs en été

Aucune vaccination n'est administrativement obligatoire.

- vaccins 'universels' conseillés.

- hépatite A et typhoïde vivement recommandée.

- séjours ruraux : encéphalite japonaise.

- En cas de séjour prolongé dans le nord du pays, méningite A et C recommandée, en particulier aux voyageurs de moins de 40 ans, ainsi que la rage.

Les précautions 'environnementales' les plus strictes doivent être appliquées : ne boire aucune eau non contrôlée sauf si elle est désinfectée, ou portée à ébullition, ou microflitrée ; proscrire les glaçons et si... voir la suite

- fièvre jaune exigé si l'on vient d'une zone endémique.

- vaccins 'universels' recommandés

- Hépatite A  et Typhoïde recommandés

- Mileu rural, séjours longs, île de Java et Bornéo : rage et encéphalite japonaise

- traitement antipaludique indispensable, sauf les grandes villes et Bali

Sont très fortement conseillés :

- les vaccins 'universels'.

- Hépatite A : absolument indispensable.

- Typhoïde : indispensable, sauf peut-être pour un très court séjour dans la capitale.

- Séjours ruraux : vaccin préventif contre la rage.

- Séjours ruraux en période de mousson et après : vaccin contre l’encéphalite japonaise, en centre de vaccinations internationales.

- vaccins 'universels'.

- hépatite A et fièvre typhoïde

- rage assez rare, mais le vaccin est indispensable pour les séjours ruraux prolongés.

- encéphalite japonaise pour des séjours ruraux en zone de rizières et durant la mousson.

- fièvre jaune exigé si l'on vient d'une zone endémique.

- vaccins 'universels' recommandés

- Hépatite A  et Typhoïde recommandés

- Mileu rural, séjours longs : rage et encéphalite japonaise

- les vaccins 'universels'.

- Hépatite A : absolument indispensable.

- Typhoïde : indispensable

- Séjours ruraux : vaccin préventif contre la rage.

- fièvre jaune exigé si l'on vient d'une zone endémique.

- encéphalite japonaise recommandé

- paludisme : prévoir une chimioprophylaxie (zone 3)

- les vaccins 'universels'.

- Hépatite A : recommandée.

- Typhoïde : recommandée

- Séjours ruraux : vaccin préventif contre la rage.

- fièvre jaune exigé si l'on vient d'une zone endémique.

- encéphalite japonaise recommandé

- paludisme : prévoir une chimioprophylaxie (zone 3)

Europe

Selon les zones et la durée du séjour, peuvent être conseillés :

- fièvre typhoïde

- hépatites A et B

- encéphalite à tique

Se munir de sa carte européenne d’assurance maladie.

Vaccination contre l'encéphalite à tique conseillée pour les longs séjours en zone forestière.

Vaccin contre les hépatites A et B peut être conseillée, ainsi que contre la fièvre typhoïde.

La vaccination contre l'encéphalite à tiques est conseillée pour les randonneurs en été

La vaccination contre l'encéphalite à tiques est conseillée pour les randonneurs en été


Se munir de sa carte européenne d’assurance maladie.

Vaccination contre l'encéphalite à tique conseillée pour les longs séjours

Océanie

- fièvre jaune exigé si l'on vient d'une zone endémique.

- Hépatite B recommandé

Nous écrire | Qui sommes-nous ?