logo
Voila 458 jours que nous sommes rentrés


Crabe

partage facebook

Aux Galapagos, on compte 120 espèces de crabes, dont le crabe rouge des Galapagos

Crabe Royal (Crabe géant)

Résultat d'un programme russe planifié avec un soin tout particulier, le Crabe Royal a été introduit dans le Fjord de Murmansk en Russie dans les années 1960. Sa répartition s'est étalée sur plusieurs années, au cours desquelles des milliers de crabes ont été transférés de la mer d'Okhotsk, au nord-ouest de l'Océan Pacifique vers le Fjord de Murmansk.

Au milieu des années 1970, des prises accidentelles de Crabe Royal ont commencé à apparaître dans les eaux de Norvège avec une augmentation dans les années 1980. Ce n’est qu’au printemps 1992 que d'importantes quantités furent capturées pour la première fois dans les eaux norvégiennes, en particulier dans les filets côtiers et dans les pêcheries à la ligne dans l'est du Finnmark. À l'automne 1992, le Crabe Royal fut mis à l'ordre du jour de la Commission sur les pêcheries russo-norvégiennes. Entre 1994 et 2001, on a enregistré un nombre limité de prises pour la recherche, la Norvège et la Russie s'étant mises d'accord sur un quota total qu'elles ont divisé en deux parties égales.

Durant l'automne 2002, la Norvège a commencé la pêche commerciale du Crabe Royal. 127 bateaux ont alors reçu la licence leur permettant de prendre part à cette pêche, et le quota fut fixé à 100.000 individus mâles. Lorsque les accords en matière de pêche commerciale furent adoptés, la commission russo-norvégienne sur la pêche emboîta le pas en instaurant des principes de taxation sur ces prises. Ces principes décrivent, entre autres, le degré de taxation, la taille minimum, la période de capture ainsi que les règles en matière d'équipement. Ces principes de taxation ont été introduits dans le but d'atteindre un retour durable à long terme du stock. Le quota pour 2006 a été fixé à 300.000 crabes mâles.

Biologie

Le Crabe Royal (Paralithodes camtschaticus) évolue dans les eaux froides peu profondes. On peut cependant le rencontrer jusqu'à 500 mètres de profondeur selon l'âge/la taille, le genre et la saison. Il prospère dans des températures allant de -1,6 à +18° C. D'une manière générale, les jeunes crabes se cachent dans les eaux peu profondes parmi les rochers et les algues, tandis que les adultes et les plus grands spécimens préfèrent les eaux plus profondes.

Le Crabe Royal commence son existence dans les eaux libres. Il faut cent jours environ dans nos eaux entre l'éclosion de l'œuf et le moment où le jeune crabe s'installe sur le fond marin. Ce délai est fonction de la température et de la disponibilité de la nourriture. Les jeunes crabes vivent dans les eaux peu profondes, dans la ceinture d'algues, où ils se mettent à l'abri de leurs prédateurs. C'est là que le crabe passera sa première année avant de migrer vers des eaux plus profondes. Après 5 à 6 ans, le Crabe Royal atteint sa maturité sexuelle et regagne les zones moins profondes pour se reproduire.

Pêche

Les prises de Crabe Royal en Norvège ne représentent qu'un infime pourcentage du total mondial. Malgré cela, le Crabe Royal de Norvège fait l'objet d'une attention particulière sur les marchés mondiaux, principalement en raison de sa taille impressionnante et de la qualité supérieure de sa chair. Le Crabe Royal de Norvège pèse en moyenne 4,3 kg, tandis que les crabes pêchés dans le reste du monde ne pèsent en moyenne que 3 kg.

La pêche du Crabe Royal de Norvège a lieu dans la partie septentrionale du pays, au moyen de petits caboteurs. Ces bateaux transportent un maximum de 30 filets à crabes et n'ont qu'une courte distance à parcourir pour atteindre les installations de transformation. Les crabes sont donc capturés en nombre limité, ce qui permet au pêcheur de manipuler chaque animal de manière individuelle. Le stress subi et les dommages pouvant être causés sont ainsi réduits. Ces méthodes de capture douces et peu stressantes pour l'animal sont favorables à l'état de santé du crabe et à sa survie. Lorsqu'elles sont appliquées tout au long de la chaîne, depuis la capture jusqu'à la production, le Crabe Royal de Norvège bénéficie d'un avantage distinctif sur le plan de la qualité.


Articles liés
Décapodes
  • Arthropodes
  • Crustacés
  • Décapodes : Ecrevisses
Statut de conservation UICN
Non renseigné
Publicité
Nous écrire | Qui sommes-nous ?