On voyage pour changer, non de lieu, mais d'idées (Hippolyte Taine)
  1. Home
  2. Fiches Pays
  3. Thaïlande
  4. Ayutthaya

Ayutthaya

Un des 5 sites de Thaïlande inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO.

icone coodonnees 14.33, 100.53
Créé le09/01/2012 - Mis à jour le 08/11/2019 partage facebook

Ayutthaya (Phra Nakhon Si Ayutthaya, Ayudhya) est la capitale de la province d'Ayutthaya en Thaïlande. La ville fut fondée en 1350 par le roi U-Thong (Ramathibodi Ier) et devint la capitale de son royaume, généralement connu sous le nom de Royaume d'Ayutthaya.

Pillée par les armées birmanes du roi Bayinnaung en 1569, la ville fut détruite par celles du roi Hsinbyushin en 1767. Ses ruines ont été constituées en Parc historique d'Ayutthaya. La ville nouvelle fut reconstruite quelques kilomètres plus loin vers l'est.

Elle fait partie des 5 sites de Thaïlande inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO (en 1991).

La ville se trouve au confluent de la Chao Phraya et de la Pa Sak, la vieille ville se trouvant dans un méandre du fleuve, recoupé par un canal pour en faire une île.

La partie historique d'Ayutthaya est en partie constituée des ruines de ses anciens temples (ou wats). Ces ruines représentent une quinzaine de sites. Tandis qu'à l'époque de leur construction les temples et sculptures étaient entièrement recouverts de plâtre blanc, celui-ci s'est dégradé au fil du temps et ne recouvre plus qu'une infime proportion des constructions. La brique sous-jacente, de couleur rouge, est aujourd'hui à nu.

Wat Pra Srisanphet

A l'intérieur de l'ancien palais, c'est sans doute le temple le plus important et le plus beau. Il contenait une statue de Bouddha haute de 16m et recouverte de 263kg d'or, dont les Birmans s'emparèrent. Trois chédis renferment toujours les cendres de trois célèbres rois du 15ème siècle.

Ce temple est un peu l'archétype du style Ayutthaya qui inspira de nombreux monarques postérieurs pour la construction de leurs temples et palais.

Wat Mahathat

Ce temple date du 14ème siècle et fut malheureusement en grande partie détruit par les Birmans.

Son prang (tour de style khmer) se dresse toujours majestueusement dans le ciel.

On y découvrit de nombreux objets de culte en or lors de fouilles en 1956.

Il est également connu des touristes pour sa curieuse tête de Bouddha enserrée dans un banian.

Wat Yai chai Mongkhol

Le plus haut chedi d'Ayutthaya, construit pour célébrer la victoire du roi contre les Birmans en 1593.

A proximité, un gigantesque Bouddha couché moderne occupe les ruines d'un wiham.

Wat Mongkhon Bophit

La place était autrefois le lieu des crémations royales, et le siège d'un Bouddha assis de 22m de haut. Lors du sac de la ville par les Birmans, le temple fut pillé et détruit, seule la statue resta, exposée aux intempéries pendant des siècles. En 1956, le temple actuel fut construit pour protéger la statue historique.

Wat Chai Wattanaram

A l'extérieur de l'île, ce temple de 1630 a été restauré, il est décoré de reliefs en stuc.

Wat Na Phra Men

A l'extérieur de l'île, ce temple du 15ème siècle a échappé à la destruction birmane de 1767. On y admire une chapelle représentative du style de l'époque au plafond en bois sculté, et un Bouddha en pierre vert-noir.

C'est le seul temple d'époque encore en état et actif de nos jours.

En plus de la visite historique, il est possible de faire sur place une balade à dos d'éléphant.

Pour avoir un aperçu de la ville depuis les rivières qui l'entourent, il est fort agréable également de faire un petite promenade fluviale.

En chemin pour Ayutthaya, on peut également faire une halte pour une visite du palais royal de Bang Pa-In, du 19ème siècle. Cet ensemble à l'architecture exubérante offre un contraste saisissant avec les ruines actuelles d'Ayutthaya.


Source : www.voyage-en-liberte.fr
Faune à rencontrer
Thaïlande
-> infos détaillées sur le pays <-
Nous contacter : | Qui sommes-nous ?