logo
Jour 40 de notre escapade en Turquie


Oruro

Ville autoproclamée 'Capital del folklore', son carnaval y est célèbre. C'est aussi un centre minier très important pour l'exploitation du plomb, de l'étain et de l'argent. Les sculptures de la ville évoquent ces deux aspects.

03/09/2016 - Mis à jour le 14/12/2017 partage facebook

Le carnaval d'Oruro, inscrit en 2008 au patrimoine culturel de l'humanité, est le plus grand événement culturel annuel de Bolivie.

Les cérémonies proviennent de coutumes andines liées à la Pachamama (la Terre Mère) et à Tio Supay (Oncle Dieu de la montagne) célébrées par les Urus. Progressivement, ces fêtes se sont mélées à celles, chrétiennes, de la Chandeleur et ont donc lieu en Février

La Sanctuaria del Socavón (l'église de la Mine) est le lieu principal des manifestations, qui durent une semaine.

Le festival compte plus de 30 000 danseurs et 10 000 musiciens.

Suivez le(s) lien(s) pour voir nos photos sur l'album Facebook (il n'est pas nécessaire d'avoir un compte) :

Bolivie - Oruro

La capitale du folklore de Bolivie

 
Carnets de route
Bolivie
Langues officiellesAymara, Espagnol, Guarani, Quechua
Forme de l’étatRépublique présidentielle
Superficie1 098 581 km2
Population9,2 hab./km2
MonnaieBoliviano (BOB​)
Fuseau horaireUTC -4
Indicatif tél.+591

Le passeport doit être valable six mois après la date d’entrée en Bolivie.

Le visa n’est pas exigé pour un séjour touristique de 90 jours maximum par période de 12 mois calendaires.

Un cachet d’entrée valant autorisation de séjour de 30 jours est apposé sur le passeport à l’arrivée dans le pays et cela peut être pronlongé gratuitement à 90 jours par les services de l’immigration (à La Paz : avenida Camacho, 1433 - tél : 211.09.60). Les voyageurs doivent exiger ce cachet à l'entrée, même par voie terrestre (il faut donc éviter le franchissement des postes de frontière la nuit, où les agents de police ne sont pas systématiquement présents). En effet, dans le cas contraire, on ne peut quitter le pays qu'en régularisant sa situation en acquittant d’une amende de 20 bolivianos par jour de dépassement (sur la date présumée...).

L’entrée dans le pays et la sortie sont censées être gratuites, mais, dans les zones frontières isolées, il est souvent demandé entre 15 et 30 $B pour le tampon de sortie...

La saison humide apporte chaleur forte et étouffante dans les plaines et le bassin amazonien. La saison séche reste donc la meilleure période.
Jan. Fév. Mar. Avr. Mai. Jun.
Jui. Aou. Sep. Oct. Nov. Déc.
Nous contacter : | Qui sommes-nous ?