On voyage pour changer, non de lieu, mais d'idées (Hippolyte Taine)

Suivez notre actualité sur suivre sur facebook suivre sur Instagram
  1. Home
  2. Faune
  3. Manchot
Manchot
© Les-ombres

Manchot

Le manchot, oiseau marin palmipède des régions antarctiques, qu'on ne doit pas confondre avec son cousin le pingouin, des régions arctiques. Attention, en anglais, manchot se dit penguin, tandis que le pingouin correspond au razorbill ou lesser auk.

Créé le 17/01/2012 - Mis à jour le 08/12/2019 partage facebook

Le Manchot de Magellan

Le Manchot de Magellan (Spheniscus magellanicus) est une espèce de manchot sud-américain qui se reproduit sur les côtes de l'Argentine, du Chili et sur les îles Malouines, avec des migrations vers le Brésil et le Pérou. Ils sont les plus nombreux des manchots appartenant au genre Spheniscus.

Ils rejoignent en général leur site de nidification, toujours le même, autour de septembre et repartent vers le nord autour de mars, avec leurs petits.

La plus importante colonie au monde, entre 400 000 à un million d'individus, se trouve à Punta Tombo, en Argentine. La population de manchots est cependant en forte décroissance (-30% ces 30 dernières années).

Toujours en Argentine, on en trouve aussi au parc national Monte León (60 000 individus), à Puerto Piramides dans la Péninsule de Valdes (jusqu'à 60 000, en croissance), ainsi qu'à Ushuaia, dans le parc de la Terre de Feu.

Au Chili, la plus importante colonie se trouve sur l'île Magdalena, facilement accessible à partir de Punta Arena. Elle compte environ 120 000 individus.

Les espèces les plus apparentés sont le Manchot du Cap, le Manchot de Humboldt et le Manchot des Galapagos.

Le Manchot du Cap

On peut en observer au Cap, en Afrique du Sud, à Simon's Town sur la plage de Boulders Beach.

Le Manchot de Humboldt

On en trouve une importante colonie aux îles Ballestas, face à Paracas au Pérou.

Le Manchot des Galapagos

Le manchot des Galapagos (Spheniscus mendiculus) est l'espèce de manchot qui vit le plus au nord, au large de l'Equateur. Il est un des plus petits de la famille des Spheniscidae. Sa petite taille est une adaptation aux températures élevées des Galápagos où il n'a pas besoin d'être gros et couvert de graisse. Sa tête est toute noire, avec une ligne blanche de sa gorge vers ses yeux.

Le Manchot Pygmée

On peut les observer juste avant le coucher du soleil, près du port de Stewart Island, en Nouvelle-Zélande.

Ils font aussi l'attraction à la 'Pinguin Parade' du Phillip Island Nature Parks, en Australie.

Le Manchot Royal

C'est le second plus grand manchot, après le manchot Empereur.

Un important site de reproduction se trouve à la Baie de St Andrews, en Géorgie du Sud et les îles Sandwich du Sud

On peut parfois en observer à Ushuaia, dans le parc de la Tierra del Fuego, en Argentine.

Le Manchot Empereur

Il forme des colonies sur les côtes du continent antarctique.

Le Manchot Adélie

Il nidifie principalement sur le continent antarctique.

Lieux où les rencontrer
Faune à rencontrer
Sphénisciformes
  • Vertébrés
  • Oiseaux
  • Sphénisciformes : Manchots
Statut de conservation UICN
Non renseigné
Nous contacter : | Qui sommes-nous ?