logo
Probablement encore 24 dodos avant le prochain voyage...


Aspero et la Cité de Caral

Rien de moins que les ruines de la plus vieille civilisation d’Amérique (entre 2600 et 2000 av. J.-C.)

14/12/2018 partage facebook

Une vingtaine de sites ont été identifiés dans la région, comme ayant appartenu à cette civilisation. Dans la vallée de Supe, on trouve notamment Aspero, Chupacigarro, Miraya, Lurihuasi, Allpacoto ; et dans la vallée de Huaura : le site de Vichama.

A voir en particulier :

- le site de Caral, inscrite au Patrimoine de l'Unesco

- le site d'Apero

- le musée de Supe

Lorsque nous sommes passés dans la région, nous n'avions aucune idée de la richesse culturelle et historique qu'elle cachait. Pour nous, Supe n'était qu'un petit village du Pérou comme il y en a des centaines (voir photo). C'est en lisant (en fois rentré en France et un peu par hasard) l'excellent article de unsacsurledos que j'ai découvert la richesse (bon, faut pas s'enflammer non plus, ça reste que de vieilles pierres somme toute) de ce lieu.

Pérou
Langues officiellesEspagnol, Quechua et Aymara
Forme de l’étatRépublique présidentielle
Superficie1 285 315 km2
Population22 hab./km2
MonnaieNuevo sol (PEN​)
Fuseau horaireUTC -5
Indicatif tél.+51

Pour un séjour touristique de moins de six mois, le passeport en cours de validité suffit. A la frontière péruvienne, 'Migraciones' fournit un visa allant de 1 à 6 mois (183 jours). La carte d'immigration (carte andine de Migration - TAM) reçue en entrant doit être fournie à la sortie (en cas de perte, il faut passer à la Migración et la faire refaire et payer une amende ou demander une copie et s'acquitter des frais à 'Dirección de Control Migratorio de la Dirección General de Migraciones y Naturalización' (DIGEMIN) du Ministère de l’Intérieur du Pérou (www.digemin.gob.pe) ou à aéroport international Jorge Chavez).

Attention : les visas ne sont plus renouvelables. Il faut soit passer dans un pays voisin et revenir, soit se résoudre à payer une amende (1$ par jour supplémentaire passé sur le territoire).

Il est également recommandé de signaler sa présence sur le territoire au Consulat français à Lima, ou, par mail france.consulat@ambafrance-pe.org, ou par fax (00 511 215 84 21) en renseignant le formulaire disponible sur ambafrance-pe.org accompagné d’une copie du passeport.

Attention :

Si on entre au Pérou par voie terrestre ou maritime, il est important de s'assurer qu’un tampon d’entrée est bien apposé sur le passeport. Dans le cas contraire, on se trouve en situation irrégulière et les formalités d’expulsion sont longues et compliquées...

À certaines frontières pédestres, notamment de Tumbes et de Desaguadero, on réclame parfois un billet de sortie du territoire (en fait, la loi l'exige). La solution économique est d'acheter un billet de bus Puno-La Paz (l'un des moins chers), non daté si possible.

Santé :

Il est conseillé de faire les vaccins suivants :  contre la fièvre jaune, typhoïde et hépatite A. Le vaccin contre la rage est aussi recommandé pour les séjours ruraux.

Le vaccin contre la fièvre jaune est indispensable pour les zones de forêt tropicale (la selva amazonienne) et doit être fait plus de 10 jours avant l'arrivée, dans un centre agréé.

Pour visiter la côte, surtout Lima, évitez de mai à sept (brume). Sur l'Altiplano et en Amazonie, c'est le contraire, il faut éviter la saison des pluies, de décembre à avril
Jan. Fév. Mar. Avr. Mai. Jun.
Jui. Aou. Sep. Oct. Nov. Déc.
Nous contacter : | Qui sommes-nous ?