Probablement quelque chose comme 215 dodos avant le prochain voyage...

© Les-ombres
Tour des Balkans

Blue Eye - Syri i kalter

L'Oeil Bleu, d'où jaillit une source à l'eau bleu-vert allant se jeter dans la mer près de Saranda, est devenu un site touristique du sud de l'Albanie.

icone coodonnees 39.92, 20.19
31/01/2017 - Mis à jour le 18/11/2019 partage facebook

Située dans un agréable bosquet ombragé, à 18 km environ au nord est de Saranda, cette source souterraine, dont la profondeur atteint 45m, doit son nom à sa couleur d'un bleu-vert éclatant. Autrefois, cette zone était réservée à l'élite du Parti communiste, qui venait y chasser et pêcher, elle était donc interdite au commun des Albanais.

Depuis les locaux se rattrapent et le site est très visité !

Rejoindre le Blue Eye

Le Blue Eye se situe un peu à l'ouest du village de Muzinë, mais on y accède par la route reliant Saranda à Gjirokaster, depuis le village de Krongji, situé à l'ouest du site. De ce village, juste après un petit barrage, une piste de terre de 2km, facilement pratiquable, mène à Siri i kalter, l'oeil bleu.

Un site naturel en théorie payant...

Normalement, il faut s'acquitter, au niveau de la barrière du petit barrage, 2km avant le site, d'une taxe allant entre 0,50€ par personne à 1,50€ par voiture.

Dans la pratique, arrivés à 17h en plein mois d'Aoùt, nous n'avons rien eu à payer.

La baignade en théorie interdite...

Quelques panneaux signalent cette interdiction, juste devant le Blue Eye, mais la foule de touristes que les nombreux bus déversent en continu ne semble pas au courant. Ils sont nombreux à se rendre sur place en maillot de bain, serviette à l'épaule. A trois ou quatre mètres au dessus du trou bleu, une petite terrasse en bois, d'où se jette de nombreux visiteurs, avec le Blue Eye pour cible.

Nous aussi, nous irons nous baigner, à une trentaine de mètres de là, là où la rivière forme un Y et où il faut lutter contre le courant, même lorsqu'on n'a de l'eau que jusqu'aux genous.

Et l'eau poursuit sa route jusqu'à la mer

C'est du Blue Eye que la source émerge des profondeurs souterraines. De là, elle donne naissance à la rivière Bistricë, qui poursuit sa route sur 25 km, jusqu'à se jetter dans la mer,au sud de Saranda.

Récit personnel et/ou Extrait du carnet de voyage

Nous arrivons au Blue Eye vers 17h, les deux derniers kilomètres étant de la piste. Site autrefois réservé à l'élite communiste, il est maintenant ultra touristique. Des cars entiers y déversent les touristes d'on ne sait où. Heureusement, à l'heure où on arrive nous, les autres sont plutôt sur le départ et on trouve donc une place où se garer sans trop de problèmes. Il fait toujours super chaud. Du coup, contrairement à la plupart des autres touristes venus par car climatisé, nous on enfile directement notre maillot de bain avant de quitter le camping-car. Et finalement, on ne fera que jeter un bref coup d'oeil à l'Oeil Bleu, dans lequel quelques jeunes se jettent d'une petite balustrade. On lui préfére un petit coin 30 mètres plus loin où l'on est que quelques-uns à se jeter à l'eau. Le courant est fort, mais il y a une large avancée de graviers dans l'eau où elle ne monte pas plus haut que les genoux, et quelques recoins sans courant. L'eau est super froide, mais vu la chaleur extérieure, on va pas faire les difficiles. On barbote un bon moment et lorsque tout le monde se décide à sortir, il se met à pleuvoir. On retourne au camping-car sous la pluie et on quitte Syri i kalter, c'est son petit nom local, sous la pluie. On croise les doigts pour que la piste mouillée, en côte, ne pose pas de souci au camping-car mais non, c'est assez tranquille en fait.

Suivez le(s) lien(s) pour voir nos photos sur l'album Facebook (il n'est pas nécessaire d'avoir un compte) :

 
Carnets de voyage
Albanie
-> infos détaillées sur le pays <-
Nous contacter : | Qui sommes-nous ?