logo
Voila 695 jours que nous sommes rentrés de notre voyage à travers les Amériques (et je m'en suis pas encore remis)

La Ventanilla
Tour des Amériques

La Ventanilla

partage facebook
Village spécialisé dans le tourisme écologique. Découverte de la mangrove et prise en charge de la flore et faune locales (crocodiles, biches, tortues, ...)

La Ventanilla est une communauté d’une centaine d’habitants, située au milieu de la mangrove à environ 50 km de Puerto Escondido, près de Puerto Angel, dans la province d’Oaxaca.

La Ventanilla c’est aussi deux coopératives qui ont pour objectif de protéger les animaux qui y ont élu domicile, comme les tortues et les crocodiles :

- Lagarto real, qui s’occupe exclusivement d’emmener les touristes à la découverte de la mangrove, en barque.

Conseil : pour être en petit comité et éviter les chaleurs, il est préférable d'y aller tôt (7h du matin) pour trouver un guide, pour un parcours dans la mangrove.

- la Cooperativa de servicios ecoturisticos de la Ventanilla, qui prend également en charge la surveillance et l’entretien de la flore et de la faune locales (crocodiles, biches, tortues, etc.) et d’animaux sauvages repris au commerce clandestin  (un singe-araignée, un coati, un faucon, etc.).

L’ancienne usine de transformation de tortues a été réorganisée en centre de la tortue : le Centro Mexicano de la Tortuga, depuis 1991. Les voyageurs affluent dans ce centre d’interprétation pour en apprendre davantage sur les 7 espèces de tortues marines vivant sur le territoire. En plus des excursions à pied et en canot, les visiteurs peuvent participer à la protection des tortues marines. De juin à octobre, les tortues viennent pondre leurs œufs sur les plages de la Ventanilla. Des patrouilles parcourent les 4 km de plage pour décourager les voleurs d’œufs : les touristes sont invités à participer à cette patrouille. Les plus chanceux verront des œufs se casser et des petites tortues titubant vers la mer.

Il est possible de se balader sur la plage pendant plusieurs kimomètres sans croiser personne et d'admirer les pélicans plonger en piqué dans la mer pour y pêcher les poissons.



Source : partirautrement.ca

Récit personnel

Une expérience mitigée en ce qui nous concerne.

Les plus :

- bon accueil, sympatique

- possibilité de dormir dans le camping-car gratuitement dans un cadre agréable (ce qu'on a finalement pas fait : vu la chaleur, on a pris l'option 'bungalow' avec ventilateur)

- des poules et quelques bébés tortues dans un petit bassin

Les moins :

- un resto hors de prix

- des bungalows peu entretenus (certes, à 500 pesos en 2015, soit 3 fois moins cher que les chambres touristiques de la région, on s'attend pas au grand luxe, mais c'est bien en deça de la propreté attendue dans les petis motels du bord de route par exemple)

- ... on a pas vu de nid de tortues. Certes, ils vont pas les inventer, mais prévenir qu'il n'y en aura pas ce soir (ce qu'ils savent, en fonction de la saison et du fait qu'ils sortent toutes les nuits sur la plage pour inspecter) ou encore proposer un 'revenez demain pour moitié prix', aurai été bienvenu.

- un tourisme respectueux des animaux ? On doute beaucoup. S'ils sont effectivement présent pour lutter contre le braconnage, le fait de foncer plein phares sur la plage avec les quads, ou la manière dont ils organisent régulièrement des 'lâcher de tortue' en les déposant à la main dans l'eau...

En photos


 

Mexique : La Ventanilla, Mazunte



 
Carnets de route
Articles liés
Mexique
Langues officiellesEspagnol de facto, mais 67 langues nationales !
Forme de l’étatRépublique fédérale
Superficie1 972 550 km2
Population57 hab./km2
MonnaiePeso mexicain ($) (MXN​)
Fuseau horaireUTC -6 à -8
Indicatif tél.+52

Pour les Européens et les Canadiens, aucun visa n'est nécessaire. On remplit simplement un document d'immigration (FMT ou carte touristique) remis dans l'avion ou à la frontière, valable 90 jours maximum. Il doit être tamponné et  sera demandé à la sortie du territoire. Bien vérifier que le douanier a écrit 90 jours.

Il faut être en possession d'un passeport, dont la validité doit au moins pouvoir couvrir la durée du séjour.

À l'entrée du Mexique, on acquitte une taxe d'environ 30 US$, quel que soit le moyen de transport utilisé. Tout comme la taxe d'aéroport à la sortie du pays, elle est incluse dans le billet d'avion. Attention, par voie terrestre, elle vous sera probablement aussi demandée à la sortie du pays : pensez à bien garder vos reçus si vous nous voulez pas payer deux fois...

Pour ceux qui passent par les États-Unis : en cas d'escale, par exemple à Miami ou Huston, il n'y a plus besoin de visa. En revanche, depuis janvier 2009, pour faciliter le passage à l'immigration américaine, il est obligatoire de s'inscrire au moins 72 h à l'avance sur le site officiel de l'ESTA (environ 14 € ; réponse environ 72h après). Ce système s'appelle « Electronic System for Travel Autorisation » (ESTA). Fiche valable 2 ans.

Temps nuageux de décembre à février, risque de typhons en sept. et octobre
Jan. Fév. Mar. Avr. Mai. Jun.
Jui. Aou. Sep. Oct. Nov. Déc.
Publicité
Nous contacter : | Qui sommes-nous ?