Probablement quelque chose comme 214 dodos avant le prochain voyage...

© Les-ombres

Lomas de Barbudal (réserve biologique)

La première fois que les rangers voyaient arriver un camping-car... Nous, on y a laissé nos pneus en remontant la piste...

icone coodonnees 10.46, -85.34
18/03/2016 - Mis à jour le 10/03/2019 partage facebook

Nous débarquons en fin d'après midi au poste de rangers de la réserve, situé dans une cuvette géologique. De mémoire de ranger, ils n'ont jamais vu personne arriver en camping-car...

La chaleur, étouffante, est vite atténuée lorsque nous rejoignons une petite rivière, en traversant un nouveau biotope, la forêt sèche. Sur le retour, on regarde passer une quinzaine de singes à quelques mètres au-dessus de nos têtes. Il s'agit de 'congos', selon les rangers. Autrement dit, des singes hurleurs. Dans le coin, il y a aussi des singes à face blanche, que nous ne verrons pas. Il faudra se contenter d'un coati curieux mais peureux, qui tournait autour de notre camping-car mais se sauve à notre approche.

La réserve est aussi connue pour sa grande variété d'insectes - une des plus grande au monde - et ses plantes aux noms de Pokemon : courbaril, bibacier...

Après y avoir passé la nuit et s'être fait réveillé par les singes hurleurs, à l'aube, nous avons fait une petite promenade d'un km et demi, jusqu'à une mignonne cascade, mais n'avons pas vu d'autres animaux. En journée, c'est moins évident. Mieux vaut viser 6h du mat ou 18h.

Nous n'avons pas vu non plus la 'floraison spectaculaire' promise en février-mars dans le guide 'Voir', mais ça ne nous a pas empêché de dormir... par contre, on a eu des sueurs froides en repartant, sur la route de terre bien pentue, et après avoir patiné à de nombreuses reprises, cette expérience se soldera par à changement de pneus quelques jours plus tard.

Suivez le(s) lien(s) pour voir nos photos sur l'album Facebook (il n'est pas nécessaire d'avoir un compte) :

 
Carnets de voyage
Costa Rica
-> infos détaillées sur le pays <-
Nous contacter : | Qui sommes-nous ?