Probablement quelque chose comme 221 dodos avant le prochain voyage...

Les-ombres

Pamukkale et Hiérapolis

Tuffière de sources chaudes pétrifiantes formant des bassins en terrasse

icone coodonnees 37.91, 29.12
28/08/2017 - Mis à jour le 24/09/2019 partage facebook

Depuis des millions d'années, les sources chaudes (de 35° à 55°) lourdes en calcaire parcourent la falaise et la modèle en une succession de bassins naturels, en face du village de Pumukkale.

La visite, de vasques en vasques se fait pieds nus, pour ne pas les abimer. Elle comprend aussi l'accès au site archéologique (musée, bassin d'eau thermale, théatre, agora...)

On accède au site de 3 manières :

- au sud, à 3km du village, par la route. C'est l'entrée des groupes, la plus touristique.

- au nord, à 4km du village, en direction de Karahayit. Dont 2km de marche à travers les ruines d'une nécropole d'un millier de tombes : tumulus, sarcophages, tombeaux... dont une tombe prise dans le calcaire

- depuis le village, par un sentier pédestre qui monte jusqu'aux vasques (20 min de marche)

Certaines entrées sont aussi ouvertes la nuit.

A faire de préférence à l'aube et dans tous les cas en évitant les heures du midi, à cause d'une part de la réverbération assez féroce, mais surtout parce la majeure partie des touristes, qui viennent en bus depuis Antalya, débarquent en fin de matinée...

Récit personnel

Des 3 entrées pour le site de Pamukkale, on conseille la principale, qui part du village et monte jusqu'en haut. Nous, il nous a fallu bien plus des 20 minutes annoncées pour monter pieds nus, mails il faut dire que s'arrêter sans arrêt pour patauger dans l'eau et la boue de calcaire, c'est sympa. Le long de cette montée, les vasques ne sont pas naturelles mais artificielles, et souvent un peu cracra, mais l'ascension vaut le coup.

Pour les personnes que la montée effraie (genre 'moi je ne veux pas marcher pieds nus'), l'entrée ouest, par la nécropole, est adaptée. Il y a même des petites navettes qui circulent sur le site. Et la nécropole est de toutes façons à voir. J'y étais à la tombée de la nuit et c'était assez impressionnant de déambuler parmi les tombes, caveaux, tumulus et autres trucs funéraires non identifiés. Pour ceux qui cherchent le caveau pris par le calcaire à flanc de falaise, qui est mal ou pas indiqué, il y a l'appli Pokemon Go qui va bien : ça correspond à un pokestop :-)

Concernant Hierapolis, on a ignoré honteusement les ruines et le théâtre. La nuit tombait et il fallait faire un choix...

Et pour les travertins, bin c'est beau (mais j'ai préféré ceux des Salineras de Maras au Pérou). A noter quand même qu'ils ne sont plus si naturels que ça : c'est un système d'irrigation humain qui les alimente en eau, en privilégiant tantôt un côté tantôt l'autre, pour gérer le tourisme.

Les locaux conseillaient d'y aller en fin de journée, pour la lumière du soleil couchant et c'est ce qu'on a fait. Mais ne partez pas trop tard, sinon vous risquez comme nous de devoir écourter la visite de certains lieux du site. Par contre, la descente vers le village de nuit, c'est vraiment marrant (lampe de poche ou de smartphone nécessaire)

Dans tous les cas, en été, allez-y tôt (avant l'invasion des bus de 10h) ou tard. Entre les deux, c'est Disneyland Style (avec les pin-up en selfie et les moutards mal élevés qui dégradent les terrasses)

Suivez le(s) lien(s) pour voir nos photos sur l'album Facebook (il n'est pas nécessaire d'avoir un compte) :

Turquie - Pamukkale

La tufiere de Pamukkale, ses traversins de calcaire et les ruines de Hierapolis

 
Carnets de voyage
Turquie
-> infos détaillées sur le pays <-
Nous contacter : | Qui sommes-nous ?