Probablement quelque chose comme 215 dodos avant le prochain voyage...

© Les-ombres

Caravansérail de Sultanhani

Construit au XIIIème siècle, le caravansérail de Sultanhani entre Konya et Aksaray a la particularité d'avoir une mosquée au milieu de la cour. C'est l'un des mieux conservés d'Anatolie

icone coodonnees 38.25, 33.57
13/09/2019 - Mis à jour le 23/10/2019 partage facebook

Il a été construit en 1229, par un architecte syrien sous le règne du sultan seldjoukide Kayqubad Ier. Il se trouve le long de la route commerciale qui allait en Perse, entre Konya et Aksaray. Cette même route qui devint naturellement par la suite une partie de la Route de la soie. Après un incendie, il fut restauré et agrandi 50 ans plus tard. Il devint alors le plus grand caravansérail de Turquie (4500 m²), symbole de l'architecture seldjoukide anatolienne.

Le caravanserail est effectivement très bien conservé, mais il y a surtout encore un gros travail de restauration. Lorsque nous y étions, c'est la mosquée centrale qui était en cours de rénovation. Les échaffaudages gâchaient un peu la facade, mais ça nous a aussi permis de voir les artisans sculpteurs travailler avec des pochoirs et leur burin (et aussi une perceuse!) pour récréer les arasbesques sur les murs.

La salle du fond, avec un nombre impressionnant de colonne, est magnifique. Le fond sonore y est aussi pour beaucoup, pour mettre dans l'ambiance.

Les alcoves sur les côtés offrent un côté intimiste à un lieu dont le centre brille par sa clarté et sa pureté (je me sens un peu d'humeur poétique...). Elles étaient surtout utilisées l'hiver, par les marchands nomades.

Côté pratique (extrait de mon carnet de route) :

On ne s'arrête à aucun des 3 restos devant le caravansérail, trop proches des bus de touristes mais on se contente de faire 150m, vers le village. Incroyable comme 150 tous petits mètres changent tout ! On entre dans un resto qui à première vue ressemble à un kebap basique, mais fréquenté par des locaux, et où les femmes sont voilées. A l'intérieur, un grand poster de la Mecque et des écritures arabes aux murs. On choisit nos plats et nos boissons. Ici on sert de l'ayran, mais pas de bière. Et on s'installe à l'étage. Le serveur, qui nous amène en plus des mezze, puis nos plats, puis des parts de pide offertes parce que c'est l'heure où le personnel mange et qu'ils veulent aussi nous faire goûter à leurs plats, puis des desserts genre flanc, puis le thé. Bref, le serveur, quand il vient nous déposer quelque chose à table, repart toujours en joignant les mains et en faisant un pas en marche arrière. Un service attentionné, un repas trop copieux et pour 120 TL à 5. Bref, le Suslu Lokantasi, un resto qu'on recommande ! Et pour le côté rigolo, à chaque fois qu'il quittait la table, on avait aussi droit à un 'aufwiedersehen'.

Suivez le(s) lien(s) pour voir nos photos sur l'album Facebook (il n'est pas nécessaire d'avoir un compte) :

 
Carnets de voyage
Lieux à découvrir
Turquie
-> infos détaillées sur le pays <-
Nous contacter : | Qui sommes-nous ?