Probablement quelque chose comme 221 dodos avant le prochain voyage...

Les-ombres

Ruines et plage de Patara

Un village à l'ambiance familiale, un site archéologique bien conservé, une plage magnifique, site de nidification de tortues de mer et des balades à cheval

icone coodonnees 36.28, 29.28
06/03/2019 - Mis à jour le 08/11/2019 partage facebook

A 1,5 km du village de Patara, on peut observer sur le site des sarcophages lyciens, l'arc de triomphe, le théâtre et l'odéon, tous bien conservés ou restaurés. Derrière le théâtre, une colline permet d'avoir un panorama complet sur le site et sur la plage.

En se dirigeant vers la plage (plus de 18 km de sable), à la sortie du site et à 2,5 km du village, se trouve l'ancien phare.

La plage s'inscrit dans un paysage désertique et est probablement une des plus belles plages du pays. Elle possède deux accès, l'un par le site (et donc payant) et l'autre par un chemin carrossable, gratuit.

Attention, elle est fermée de 20h à 8h entre mai et septembre, car il s'agit d'un site de nidification de tortues de mer.

Des balades à cheval sur la plage et le long de la voie lycienne, d'un peu plus de 2h peuvent être organisée (voir Patara Horse Riding ou passer par l'agence Kirca Travel ou l'hôtel Mehmet)

Récit personnel

Le site est relativement grand, ce qui fait que de mon point de vue, on profite peu de l'architecture d'ensemble. L'arc de triomphe se trouve à l'entrée (logique) et passerait facilement inaperçu, si on ne prend pas la peine de s'arrêter, de même que les nombreuses tombes lyciennes. Plus près de l'accès à la plage, se trouve l'Odéon, très beau mais un peu trop bien restauré, ce qui lui donne un côté 'trop propre' décalé. Au même endroit se trouve le thêatre, clairement le monument que j'ai préféré. Beaucoup plus petit que celui d'Ephèse, il est resté 'dans son jus' et l'on n'a aucun mal à s'imaginer à l'époque de sa grandeur. les gradins comptent une trentaine de rangées, dont une avec des sièges taillés dans un seul bloc (assise et dossier), probablement pour les VIP de l'époque. Les escaliers ont aussi des marches taillées, plutôt que des roches superposées. On y voit encore les deux cavités par lesquelles les spectateurs entraient.

Il est possible d'emprunter un petit chemin derrière le théâtre qui monte au sommet de la colline. De là, la vue embrasse d'un côté l'ensemble des ruines - à mon sens le meilleur endroit pour apprécier le site - et de l'autre, on peut apercevoir l'immense plage. On peut même distinguer les restes de l'ancien phare (dont il ne reste plus que le socle).

Le site archéologique, avec l'Arc de Triomphe en fond

Les plages et quelque part (à droite, dans les terres), les restes du phare.

La plage est agréable et étonnament pas trop peuplée, pour peu que l'on s'éloigne un peu du seul bar-restaurant qui la jouxte (au passage, très bonne surprise que ce bar sans prétention mais qui remplit très bien son rôle)

Des douches se trouvent juste derrière celui-ci.

Sur le chemin entre les parkings et la plage, vous n'échapperez pas aux multiples vendeurs de babioles made in très loin. Mais à défaut d'acheter n'importe quoi, vous pouvez toujours manger un épi de maïs sur le pouce.

Suivez le(s) lien(s) pour voir nos photos sur l'album Facebook (il n'est pas nécessaire d'avoir un compte) :

 
Carnets de voyage
Turquie
-> infos détaillées sur le pays <-
Nous contacter : | Qui sommes-nous ?