logo
Probablement quelque chose comme 272 dodos avant le prochain voyage...


Lone Pine

Mobius Arch, Lathe Arch, the Eye of Alabama et Whitney Portal Arch, dans les Alabama Hills

22/11/2017 - Mis à jour le 15/06/2018 partage facebook

Lundi 9 novembre, 22h.

Arrivés du sud-est, nous posons notre camping-car pour la nuit sur la Rest Area de Coso Junction


Mardi 10
7h Le soleil s'est levé depuis un petit moment déjà. Il y a un vent d'enfer, et l'air est frais.
Nous remontons tranquillement jusqu'à Lone Pine, avant de nous engager dans cette fameuse Vallée de la Mort. Des volutes de sable traversent la route, histoire de nous mettre dans l'ambiance.





A 7km à l'est du centre ville de Lone Pine, se trouve un petit parcours pédestre qui permet de rejoindre l'arche de Moebius (The Mobius Arch Lopp Trailhead). Ce type de formation rocheuse naturelle est courant dans les Alabama Hills. Mobius Arch figure parmi les plus connues, avec Lathe Arch, the Eye of Alabama et Whitney Portal Arch, toutes dans le même secteur. J'ai d'ailleurs trouvé ici une liste en image de nombreuses formations, ce qui m'a permis d'en identifier quelqu'unes après-coup : californiathroughmylens.com  : Alabama hills arches







Depuis le début des années 1920, plus de 150 films ont été tournées dans les Alabama Hills. Evidemment de nombreux westerns, y compris certains récents, comme The Lone Ranger, mais pas que. Citons en vrac : Tremors, Gladiator, Superman, Star Trek : Générations, Iron Man ou encore Django Unchained.
Assez joué aux indiens dans le vent glacial, on reprend la route, pour arriver à 17h30 à Stovepipe Wells, au coeur de Death Valley. Et déjà, il fait nuit noire !

Suivez le(s) lien(s) pour voir nos photos sur l'album Facebook (il n'est pas nécessaire d'avoir un compte) :

 
Carnets de route
Articles liés
Etats-Unis
Langues officiellesAnglais américain (de facto)
Forme de l’étatRépublique fédérale à régime présidentiel
Superficie10 M km2
Population33 hab./km2
Monnaie$ (USD)
Fuseau horaireUTC -5 à -10
Indicatif tél.+1

Pour effectuer un voyage d'affaires ou touristique aux USA, il faut soit remplir toutes les conditions suivantes permettant d'entrer dans le Programme d'Exemption de Visa:

1. Présenter un passeport biométrique ou électronique en cours de validité (quelle que soit la date d’émission), OU un passeport individuel à lecture optique en cours de validité émis avant le 26 octobre 2005. A défaut, l'obtention d'un visa ou d’un nouveau passeport sera obligatoire. La validité du passeport 6 mois après la date de retour n’est pas demandée pour aller aux USA.

2. Avoir reçu une autorisation ESTA (Electronic System for Travel Authorization). Demande à faire ici : esta.cbp.dhs.gov (coût 14$, une demande par 'groupe')

3. Avoir un billet d'avion aller-retour ou un billet de croisière (prouvant votre sortie du territoire US, qu'importe le lieu d'entrée et de sortie).

Note : Par voie terrestre (Canada ou Mexique), il faut présenter un formulaire I-94W, délivré par les autorités d'immigration à l'arrivée, et acquitter un droit de 6 $ (paiement en $ uniquement).  Actuellement, l'ESTA n'est pas exigé lors d'une admission par voie terrestre, si toutes les autres conditions d'admission sur le territoire américain dans le cadre du Programme d'Exemption de Visa sont remplies. Il faut également présenter son passeport, son billet de retour pour la France et une preuve de solvabilité.

4. Projeter un séjour de 90 jours maximum (le séjour ne peut être prolongé sur place, le visiteur ne peut pas changer de statut, accepter un emploi ou étudier).

Attention : passer au Mexique ou au Canada et revenir ensuite aux USA ne prolonge par la durée des 90 jours initiaux : c'est à la date de la première entrée sur le territoire que le compteur commence à s'incrémenter ! Il est nécessaire de revenir dans son pays de résidence pour pouvoir bénéficier d'un 'nouveau crédit' de 90 jours

5. Présenter une preuve de solvabilité (carte de crédit, chèques de voyage, etc).

Soit obtenir le Visa B2 (Tourisme) ou B1 (Affaires) si on ne remplit pas une des conditions précédentes... ce qui peut être le cas pour de nombreux tourdumondistes qui risquent de dépasser la durée de 90 jours ou ne pas pouvoir présenter de billet de retour en France.

Dans la majeure partie des cas, cela ne peut se faire que sur rendez-vous auprès du Consulat des Etats-Unis à Paris (une partie peut-être faite en ligne)

Jan. Fév. Mar. Avr. Mai. Jun.
Jui. Aou. Sep. Oct. Nov. Déc.
Nous contacter : | Qui sommes-nous ?