Probablement quelque chose comme 221 dodos avant le prochain voyage...

Les-ombres

Las Vegas

Sin city ? A voir en famille aussi ! Panarama des casinos et spectacles sur le Strip et Fremont St.

icone coodonnees 36.11, -115.17
28/02/2012 - Mis à jour le 29/11/2019 partage facebook

Ce qui se passe à Végas...

On entend souvent dire de Vegas qu'on aime ou qu'on n'aime pas. Et c'est tout à fait compréhensible.

D'un côté il y a le Vegas artificiel, factice, où l'on chasse les attractions à sensation pour faire le plein d'adrénaline (pour les adeptes, the place to be is la Stratosphère). Où l'on déverse son argent dans les hôtels luxueux. Où on lâche quelques billets pour un cocktail à siroter tout en continuant sa promenade sur le Strip, en regardant passer les limousines. Où on laisse jusqu'au moindre penny dans les bandits manchots (en fait non, car les machines 'à sous' ont disparues depuis quelques années, remplacée par les cartes à crédits. Adieu les gobelets en plastique où l'on pouvait remiser son magot...)

Et puis il y a l'autre Vegas, tout aussi factice et artificiel, mais qui ressemble plus à un Disneyland pour ses spectacles et le décorum. Et là, sans y laisser sa chemise, on peut y passer de bons moments en famille.

Pendant une journée, nous avons parcouru le Strip...

Le Circus Circus

Notre parcours commence par le Circus Circus, tout au nord. On s'y gare facilement. Pour ceux que ça intéresse, il y a même un camping/parking overnight pour les RV et l'on peut aussi plus simplement passer la nuit sur leur parking gratuit.

Le Circus est clairement orienté famille (l'autre casino 'famille', c'est l'Excalibur, qui lui se trouve complètement au sud). A l'étage, au Circus Circus Midway, il y a des jeux type fête foraine où les enfants gagnent des tickets, à échanger contre des lots. Bon, les lots sont super minables, mais ça n'enlève rien à l'amusement. On est sur le modèle des Chuck E. Cheese's que mes enfants de 6 et 9 ans ont apprécié. Il y a aussi, de 11h à minuit, le Circus Acts, un spectacle de cirque, de jonglerie ou d'acrobates. Il a lieu toutes les 45 min et dure  environ 10 min. Nous avons ainsi assisté aux évolutions d'une danseuse  sur tissu aérien. On y trouve aussi l’Adventuredome, censé être le plus grand parc d'attraction en intérieur du monde. 25 attractions pour les petits et les grands, de 6$ à 12$ le manège, 20$ la journée pour les enfants et 30$ pour les adultes. Je ne pourrais pas vous dire si ce parc de 2 hectares est bien, on n'y  a pas mis les pieds.

Le Bally's

On se rend ensuite au centre du Strip, au parking derrière le Bally's. Là encore, en camping-car, on pourrait y dormir.

Le Venitian

S'en suit une longue marche jusqu'au Venitian. Nous n'y sommes pas entrés - et nous ne sommes donc pas allés au musée de Mme Tussauds qu'il héberge - mais nous avons passé un petit moment à regarder passer les gondoles devant l'entrée. Pour ceux qui le souhaitent, et qui ont envie de laisser 30$ par personne, il est possible de faire un tour en gondole et de 'visiter' ainsi que casino, en suivant les canaux du Grand Canal Shoppes.  Vous pourriez y reconnaitre certaines répliques de ponts vénitiens, une petite reproduction de la Place St-Marc et des boutiques décorées telles les palais vénitiens (ainsi que 8 restaurants et lounges et 18 bars et cafés). Est-il utile de préciser qu'on attendra d'aller à Venise pour faire ce tour de gondole ?

Le Treasure Island

En face (non, on ne traverse pas la rue en courant, il faut emprunter une des multiples passerelles, le plus souvent en entrant d'abord par un des casinos), se trouve le Treasure Island (le T.I.) avec ses deux bateaux pirates illuminés. Beaucoup plus sympa du coup en fin de journée, même si depuis 2013, le spectacle 'Les sirènes du Treasure Island' n'a plus lieu (en fait, on s'en fout, il avait été pas mal critiqué pour les attitudes un peu trop suggestives des sirènes. Maintenant, s'ils veulent bien le remettre au goût du jour quand je reviendrai sans femmes ni enfant...)

Le Caesar Palace

Pas très loin, en descendant vers le sud, se trouve le Caesar Palace. On n'est pas venu pour Céline, alors on ne fait que passer devant la salle de concert et on poursuit jusqu'au  Forum Shops où a lieu le spectacle gratuit 'Fall of Atlantis'. Un spectacle avec des acteurs, des automates, des jets d'eau, de feu, de brume et de lumière. Lorsqu'on quitte le Caesar, je m'aperçois que j'ai oublié d'acheter mon jeton de poker 1$ en souvenir. J'y retourne donc vite fait, surtout qu'un ami en France m'avait passé une commande expresse. Car sachez-le, si vous avez des amis joueurs, c'est un de ceux les plus en vogue de nos jours, puisque c'est là et au Rio qu'ont lieu les WSOP)

Le Bellagio

On traverse Flamingo Road et nous voilà dans le Bellagio. Ça restera notre casino préféré. Pas pour les mêmes raisons que l'équipe d'Ocean's Eleven. Non, nous, c'est d'abord son 'jardin intérieur', The Conservatory, qu'on a aimé.  Il est modifié selon les périodes de l'année : Noël, Nouvel An chinois,  printemps, été, automne. Les fleurs y sont changés suffisamment souvent pour qu'il n'y en ait jamais une seule de fanée... Quant au spectacle extérieur, une variation de jets d'eau en musique, il est extra. On passera plusieurs fois devant et la chanson était toujours différente.

Après une courte pause déjeuner dans un food court (regroupement de fast food dans un casino), plus précisément au Johnny Rocket qui offre de bons hamburgers, on reprend notre trip sur le Strip.

Le Paris

Rapide passage par le Bally's puis on entre dans le Paris, dont le décor reconstitue une espèce de Paris 1800, au pied de la tour Eiffel (dont la réplique fait quand même 165 mètres, soit la moitié de l'originale). On y trouve toutes les aberrations issues d'un esprit américain qui n'a jamais mis les pieds dans le Paris de la fin du 19ème Siècle, voire jamais mis les pieds à Paris tout court. Cela comprend entre autres les fautes d'orthographe et de syntaxe, comme 'le intérnet', 'la Eiffel Tour', mais le must, celui qui décroche la timbale, c'est le 'Jacques Pot' !

Le mirage et son volcan

On reprend ensuite une partie du Strip déjà parcourue pour voir la dernière représentation du Mirage, à 22h : l'explosion de leur volcan. Ce spectacle extérieur a lieu 5 fois par jour, toutes les heures de 19h à 22h. Mieux vaut s'installer le long du casino un petit quart d'heure avant, car on retrouve vite aussi à l'étroit qu'à nos traditionnels feux d'artifices du 14 juillet.

Le Strip by night

Avec la tombée de la nuit, les limousines se font plus nombreuses et on croise quelques jeunes mariés sur le Strip. Et on a beau être à Vegas, il y a un sacerdoce auquel les femmes ne semblent pas prêtes à renoncer, c'est leur belle robe blanche. Progressivement, la rue retrouve quand même un peu de la sulfureuse réputation de la ville. L'ambiance est un peu plus chaude, et c'est maintenant deux escort girls à plumes et aux seins nus tout peinturluré que l'on croise. Des jeunes et des moins jeunes ne marchent plus très droit. Quelques gars qui distribuent des flyers pour escort girls qui finissent invariablement par joncher les trottoirs. Des trottoirs que s'approprient çà et là quelques SDF, mais aussi de bons musicos...

On va laisser la nuit à la nuit et une revient demain...

L'Escalibur

Le lendemain, on commence par l'Excalibur, l'autre casino familial, au sud du Strip, où un mec de la security en vélo nous guide jusqu'au parking des RVs. Le château médiéval de l'Excalibur fait passer celui de Disney pour une petite masure de nobliau. Au sous-sol, on trouve les jeux pour enfants. Bon, c'est quand même 2$ la fléchette et je n'y ai pas trouvé d'oubliette pour les abandonner une heure ou deux... Les nôtres s'amusent un peu sur une course de dragons. C'est un jeu 'à l'ancienne' où on lance des balles dans des trous et où, suivant les points marqués, ça fait avancer son dragon le long d'une ligne en face. J'ai connu ça plus jeune aussi, à la ducasse de mon ch'nord natal, sauf que c'était avec des cyclistes ou autres canassons en guise de dragons.

Le Luxor

Après avoir admiré la pyramide du Luxor et son Sphinx, c'est déjà l'heure de trouver un coin où manger. On se laisse guider par le Routard et on atterrit au Broadway Burger Bar, dans le décor de New-York du casino NY-NY. Sans mentir, j'y aurai découvert les meilleurs burgers des 3 mois qu'on a passé aux States. Par contre, leurs cocktails sont traitres. Ils semblent légers et délicieux, mais ils sont juste délicieux. J'imagine qu'ils sont subventionnés par le casino pour que l'on ait moins de réticences à dépenser son argent par la suite...

Le Hard Rock Café ?

Je voulais ensuite voir à quoi ressemblait le casino du Hard Rock Café, mais j'ai eu beau chercher pendant un quart d'heure, impossible d'atteindre l'hôtel, le casino, sa piscine et ses palmiers. Il y a bien la devanture du Hard Rock et son immense guitare, l'entrée du bar, mais rien concernant le casino. Est-ce qu'il existe ?

Le Silverton

On quitte maintenant le Strip pour aller plus au sud, au Silverton, un peu excentré mais avec une sirène qui évolue régulièrement dans un grand aquarium. Ma fille de 6 ans pense qu'elle est fausse, vu qu'elle prend de temps en temps de l'air dans des tuyaux... Mais au vu de ses cabrioles, le doute s'immisce doucement...

Downtown et Fremont St.

Et pour notre 2ème et dernier soir à Vegas, on se rend à Downtown, sur Fremont St. Un peu galère pour trouver une place de parking pour camping-car qui ne soit pas hors de prix mais on finit par dégotter un truc le long d'une rue adjacente, gratuit après 22h

Nous voilà sur Fremont St., la rue piétonne recouverte d'un immense dôme lumineux. Tout est néons et lumières. Il y a des scènes de concert à chaque carrefour, et beaucoup, beaucoup de monde. Selon le Guide du Routard, marcher sur Fremont St., c'est 'la vraie grosse claque de Las Vegas', 'plus populaire, bien moins léché'. En fait, c'est surtout que le moindre espace qui aurait pu être vide est comblé de néons. Une rue psychédélique à en donner le tournis. Et là nos avis sont partagées : ma femme et ma fille de 13 ans préfèrent Fremont au Strip alors que moi, je n'adhère pas (et mes deux enfants plus jeunes votent blanc).

Le Binion's et le Golden Nuggets

Sur Fremont, il y a aussi deux (au moins) grands casinos : le mythique Binion's Horseshoe, maintenant Binion's tout court, à l'origine des premiers WSOP (et je crois des 30 suivants) et le Golden Nuggets, où l'on peut admirer the Hand of Faith, la plus grosse pépite du monde. 27 kg d'or qui se trouve dans une vitrine au hasard d'un couloir qu'on aurait presque du mal à trouver. Est-ce vraiment une pépite de 27 kg d'or à portée de main ? Possible, mais pas sûr. En fait, il semblerait que la pépite originale transite dans les différents casinos Golden Nugget des Etats-Unis. En son absence, c'est une réplique qui prend sa place. Par contre, ce qui est sûr, c'est que juste à côté, il y a un véritable ATM qui distribue de véritables lingots... Sinon, au cœur du Nugget, il y a aussi le Tank, un aquarium peuplé de raies et de requins, que l'on peut traverser via un grand toboggan aquatique. Mais ça, on ne le savait pas encore, quand on était sur place, alors je ne vous en parlerai pas !

Au final, qu'est-ce que j'ai aimé, sur Fremont ?

- en premier lieu, je n'ai fait que l'observer, mais j'aurai bien aimé l'expérimenter, c'est la Zoomline, une tyrolienne en position couché qui parcourt la rue à 35m de haut, sur 530m à presque 18km/h. Bon, c'est quand même 40$... (L’autre option, c'est la Zipline, position assise, qui ne fait que la moitié du parcours, pour la moitié du prix, à 23m de haut)

- en second, c'est d'avoir vu un groupe de rock se donner à fond sur une chanson des Clashs,

- et pour finir, mon grand moment de bonheur, je l'ai eu par personne interposée, dans les étoiles qui emplissaient les grands yeux d'une jeune fille atteinte du syndrome de Reth, émerveillée par les néons.

Comme quoi, apprécier le monde qui nous entoure n'est qu'une question de regard.

Reste une question : mais où se trouve le Vegas des joueurs ? Où ère l'âme de Stu Ungar ? On ne l'a pas vue. On ne l'a pas vraiment cherchée non plus. Que reste-t-il du Vegas des légendes du poker ? Possible qu'il n'existe plus. Doyle Brunson a d'ailleurs dit il y a déjà quelques années : "Las Vegas is becoming more and more a not very desirable place for a poker pro to live"... Faudra-t-il que je revienne, sans femme ni enfant cette fois, pour y faire un petit tournoi de Texas Hold'em No Limit ? Ça reste à voir...

Et il reste aussi un constat. Nous étions à Vegas le 13 Novembre 2015. Nous avons eu connaissance des attentats en France dans la matinée de notre 1er jour à Vegas. Nous avons été ébranlés, abasourdis, scotchés pendant 2 heures à notre téléphone, sur la terrasse d'un McDo et de son wifi gratuit. Puis nous avons repris notre exploration de la ville, en occultant ces évènements sur lesquels nous ne pouvions finalement rien faire. Et pour ça, Vegas s'y connait (malheureusement ?). On savait déjà que tout ce qui se passait à Vegas restait à Vegas, on peut aussi ajouter que tout ce qui ne se passe pas à Vegas n'entre pas à Vegas...

Il en restera quand même deux chansons que j'ai écrites : Paris-Vegas (The Strip) et Paris-Vegas (Downtown), et qui montre que Vegas n'a pas tout à fait usurpé son qualificatif de Sin City...


Suivez le(s) lien(s) pour voir nos photos sur l'album Facebook (il n'est pas nécessaire d'avoir un compte) :

 
Carnets de voyage
Etats-Unis
-> infos détaillées sur le pays <-
Nous contacter : | Qui sommes-nous ?