On voyage pour changer, non de lieu, mais d'idées (Hippolyte Taine)

Suivez notre actualité sur suivre sur facebook suivre sur Instagram
  1. Home
  2. Fiches Pays
  3. Etats-Unis
  4. Fort Worth
© Les-ombres

Fort Worth

Ville carrefour de la culture des cowboys, on peut y assister aux défilés quotidiens de vaches Longhorn, ainsi qu'à de fréquents rodéos et concert de country.

icone coodonnees 32.76, -97.33
Visité le 06/10/2015 - Mis à jour le 11/06/2020 partage facebook

Les origines de Fort Worth

Fondée en 1849, Fort Worth était à l'origine un camp militaire, comme en témoigne encore son nom. Longtemps connue comme 'la ville où l’Ouest commence', Fort Worth a connu son âge d'or entre 1860 et 1870, grâce au commerce du bétail. Un siècle et demi plus tard, elle a su préserver les traditions et les coutumes des cowboys pour en faire une source de revenus conséquente à travers le tourisme.

Historiquement, la ville se situait sur la Piste Chisholm, chemin emprunté par les vachers texans pour amener leur bétail aux gares ferroviaires du Nord où il était ensuite acheminé vers le Kansas. Le fort constituait le dernier lieu 'civilisé' avant la longue traversée en territoire indien.

En 1876, une voie ferrée est construite et l'Union Stockyards finit par s'y développer, contribuant à l'émergence du Livestock Exchange Building. Fort Worth passe alors du statut de 'dernière étape de la route' à celui de 'Wall Street de l’ouest', pour la vente aux bestiaux.

Entre 1866 et 1890, la ville, surnommée 'Cowtown', a vu passer plus de 4 millions de têtes cornues.

Le Stockyards Historic National District, the place to be à Fort Worth

Le quartier du parc à bestiaux regroupe plusieurs lieux essentiels de Fort Worth

Le Cowtown Coliseum

Construit en 1908 et qui a conservé son décor historique, abrite le premier espace de rodéo couvert. Il s'agit aussi de la seule arène de rodéo ouverte toute l’année avec des évènements chaque vendredi et samedi soir. Elle peut accueillir jusqu'à 3500 personnes. En dehors des rodéos et des concerts, il est aussi possible de la visiter.

On peut y assister au Pawnee Bill’s Wild West Show : un spectacle d'une heure qui reprend les numéros du premier Wild West Show de Fort Worth en 1909 (le dimanches à 14h30 et 16h30) : tirs au pistolet, cordes, fouets et lassos, course de cheval, chants texans et danses indiennes.

Derrière le Coliseum sur la piste d’échauffement, il est possible de voir les cowboys s'entrainer pour le spectacle.

Tous les vendredi et samedi, à 20h, a lieu le Stockyard Championship Rodeo. Un spectacle-concours de 2 heures, introduit en 1918 à Fort Worth, qui se voulait à l'origine une manière de présenter les différentes façons de rassembler le bétail. Aujourd'hui, on y pratique les épreuves suivantes : Bull riding, Bulldogging, Down Roping, Saddle Bronc Riding, Barrel Racing et pour les plus jeunes, le Mutton Scramble. Bon, nous on a raté le show cette fois-ci, mais on s'est bien rattrapé plus tard, à Lancaster, près de L-A.

Le Billy Bob's Texas

Avec ses 10 000 m2, c'est le plus grand honky-tonk du monde, c'est à dire à bar avec piste de danse. On y joue principalement de la country, style musical qui est né dans ce type de bar. Le Billy Bob’s Texas donne des concerts et des groupes y joue en live toutes les semaines. On peut aussi y prendre des cours de danse ou jouer aux jeux d'arcade. Atypique, le bar possède aussi sa propre arène, de bull riding (spectacle les vendredi et samedi à 21h00 et 22h00).

Le Texas Cowboy Hall of Fame

Ce musée, ouvert en 2001, 'rend hommage aux hommes et aux femmes qui ont fait preuve d'excellence dans les affaires et le soutien du rodéo et du style de vie occidental au Texas'. On y trouve en premier lieu le Hall of Fame des cowboys les plus célèbres des Etats-Unis.

Mais le musée est surtout riche de la culture cowboy;  il est fait pour impressionner les passionnés. On y trouve surtout la plus grande collection au monde de calèches, dont les Sterquell wagons, mais aussi des costumes, selles, instruments de musique, objets du quotidien, photographies… En 2017, le musée à déménagé, passant de l’ancienne écurie de Mule Alley au Rodeo Plaza, quelques mètres plus loin, derrière le Coliseum.

Chief Records (anciennement Ernest Tubb Record Shop)

Pour les fans de country music, le magasin offre ce qui se fait de mieux depuis plus de 60 ans.

Un hôtel mythique...

Plus pour l'anecdote, se trouve aussi dans le quartier le Stockyards Hotel qui, en 1933, a hébergé Bonnie Parker et Clyde Barrow.

Encore du show..

Enfin, autour de la Stockyards Station, deux fois par jour le week-end (11h45 et 16h45) ont lieu des gunfights gratuits. Les 'Legends of Texas' se mettent en scène sous forme de duel, et reproduise les classiques des scènes de western..

Le défilé de vaches Longhorn

Si l'on se rend à Fort Worth, c'est avant pour pour assister au défilé de vaches Longhorn, réellement impressionnantes.

Cette parade a lieu deux fois par jour (11h30 et 16h), tous les jours de l'année. Ce qui en fait 'le seul lieu au monde à accueillir deux fois par jour un rassemblement de bétail'. Ce Cattle drive, ou 'promenade de bétail', conduit les vaches aux longues cornes de la rue principale au corral, le Fort Worth Herd.

Shopping et restauration

Bien sur, on trouve aussi dans ce quartier de nombreuses boutiques d'artisanat : cuir, sellerie et autres articles d'équitation.

Extrait de mon carnet de route :

"On y reste pour manger, dans une cantine/resto texane. De vrais bons ribs. Autour de nous, des touristes, mais aussi des locaux, chapeau, chemise, ceinture et bottes aux éperons compris. Entre les diverses boutiques souvenirs, un vrai magasin pour cowboys et compétiteurs de rodéo. Des selles à 2000$, des selles d'occas à 300$, des bottes, des tonnes d'éperons, des lassos...

"

Et sinon, il y a aussi toujours plusieurs vrais marchés au bétail, mais les ventes n'ont plus lieu au Livestock Exchange...

Dans le Cultural District, Forth worth possède plusieurs musées d'une rare qualité

  • Le musée Amon Carter (entrée libre) avec des oeuvres américaines du 19ème et 20ème siècle, comme celles de Georgia O'Keeffe, Stuart Davis et Frederic Remington, que j'imagine très connues mais dont je n'avais jamais entendu parler.
  • Le musée d'art Kimbell (entrée libre), avec des collections allant de l'Antiquité au 20ème siècle. Du Caravage, du Fra Angelico, du Pablo Picasso, du Henri Matisse, du Paul Cézanne, du Le Greco ou encore du Rembrandt. Là, on est un peu plus en terrain connu.
  • Le Moderne, ou musée d'Art moderne de Fort Worth, avec des oeuvres d'artistes d'après la seconde guerre, ou comptemporains, comme Jean-Michel Basquiat, Richard Serra, Anselm Kiefer, Chuck Close et Charles Pollock. Mince, on m'a à nouveau perdu.
  • Le Fort Worth Museum of Science and History
  • Le National Cowgirl Museum and Hall of Fame, qui rend hommage à 200 femmes du Farwest.
  • Le musée Sid Richardson (entrée libre) dédié à la peinture de l’Ouest Américain.

Le quartier de Sundance Square : shopping et loisirs

Un vaste quartier du centre-ville, qui comprend plus d'une trentaine de blocs de boutiques est considéré comme l'un des plus beaux centres-villes des Etats-Unis.

La Sundance Square Plaza avec ses nombreuses fontaines et ses bars-terrasses dispose d'une scène qui présente des spectacles vivants.

On y trouve aussi la Chisholm Trail Mural, une fresque murale historique en trompe l'oeil, de 750 m2 créée en 1985.

Et les Fort Worth Water Gardens, divisés en 3 secteurs : Le bassin bleu de la méditation où l'eau s'écoule des murs, le bassin d’aération, avec sa brume, et le bassin actif, qui représente un canyon avec plusieurs cascades (jusqu'à 11 mètres).

Et enfin le Bass Performance Hall: Considéré comme un des dix plus beaux opéras du monde par le magazine Travel and Leisure, on peut y assister à un spectacle de Broadway.

Plus au sud se trouve le Museum of Living Art près du Fort Worth Zoo.

Le Money Factory ou Bureau of Engraving and Printing

Situé à l'extrême nord de la ville, il s'agit d'un des deux seuls établissements américains d'impressions de billets, le seul concernant le billet de 100$.

Un peu plus loin, on the road

Entre Dallas et Amarillo, le long de la frontière avec l'Oklahoma, on côtoie des plaines vierges à perte de vue, et les premiers cactus, et les premières séries de puits de pétrole.

A la sortie de Fort Worth, en direction du sud, sur la Highway 377, se trouve un des nombreux 'Pate Museum of Transportation' du pays, consacré à la préservation des moyens de transport d'autrefois et surtout consacrés aux vieilles américaines : Cadillac, Buick ou Ford T.

A Arlington, à une trentaine de kilomètres à l'est de Fort Worth, se trouve l’AT&T Stadium, le stade de football américain des Dallas Cowboys) ainsi que le Globe Life Park, celui de baseball des Texas Rangers).

Au nord, à 30 km de la ville, se trouve le Texas Motor Speedway. Surnommé 'The Great American Speedway', c'est un circuit ovale de type speedway où ont lieu des courses d'IndyCar Series et de NASCAR. Il possède, entre autre, le plus grand écran géant HD du monde, Big Hoss.

En découvrir plus avec nos albums photos

Suivez le(s) lien(s) pour voir nos photos sur l'album Facebook (il n'est pas nécessaire d'avoir un compte)

USA - Texas - Fort Worth

Yeehaw !
 
Carnets de voyage
Etats-Unis
-> infos détaillées sur le pays <-
Nous contacter : | Qui sommes-nous ?