On voyage pour changer, non de lieu, mais d'idées (Hippolyte Taine)
  1. Home
  2. Fiches Pays
  3. Norvège
  4. Bergen
© Inconnu

Bergen

2ème ville de Norvège, elle est connue pour son port hanséatique, protégé par l'UNESCO, son marché aux poissons, ses montagnes environnantes et ses fjords.

icone coodonnees 60.39, 5.33
08/07/2010 - Mis à jour le 24/02/2020 partage facebook

2ème ville de Norvège, elle est connue pour son port hanséatique, le King Haakon's Hall, son marché aux poissons, ses montagnes environnantes et ses fjords.

... c'est aussi la 'la ville de la pluie' ou la Seattle européenne. Ses précipitations annuelles moyennes s'élèvent à plus de 2m. Entre le 29 octobre 2006 et le 21 janvier 2007, Bergen a connu 85 jours consécutifs de pluie. C'est la 22ème dans un classement de 357 villes européennes les plus pluvieuses.

Le quartier hanséatique de Bryggen

Les toutes premières maisons de Bergen furent construites le long des anciens quais (bryggen en norvégien) hanséatiques, autour de 1350. Le quartier 'de Bryggen', est depuis plusieurs siècles le centre animé de la ville. Inscrit en 1979 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, ce quartier médiéval est l’un des plus célèbres de Norvège.

Bryggen s'étend sur la rive orientale du port de Vågen. Les maisons alignées sont colorées et possèdent des toits très inclinés. Autrefois constitué principalement de bureux et d'entrepôts des commerçants allemands de la Ligue Hanséatique, on y trouve aujourd'hui de nombreux magasins, restaurants, cafés et boutiques d'artisanat...

Ne pas oublier de longer la rue Øvregaten, la plus ancienne rue de Bergen, situé près des anciens quais.

Le Musée hanséatique

Le musée retrace l’histoire de la Hanse, association de marchands des ports de la mer du Nord et de la Baltique, très active du 12ème au 17ème siècle. L’exposition permet de se faire une idée de l’importance économique de la Ligue Hanséatique pendant près de 500 ans, de la création de ses premiers petits comptoirs jusqu’à son quasi monopole sur les côtes du nord de l'Europe. On voyage ainsi des premières pêches à la morue à la constitution de cet État dans l’État.

Le musée de Bryggen

On y trouve des objets issus des fouilles archéologiques de Bryggen, illustre les activités commerciales et artisanales ainsi que la vie quotidienne au Moyen-Âge. A côté du musée se trouve l’Eglise Ste Marie, l’édifice le plus ancien de Bergen.

King Haakon's Hall - Håkonshallen

La halle de Haakon, le plus grand bâtiment médiéval non religieux de Norvège, comprenait à la base trois niveaux. Elle comprend une résidence royale et une impressionnante salle de banquet où fut marié Magnus Håkonsson. Elle a été construite par le Roi Håkon Håkonsson, père de Magnus, entre 1247 à 1261, vraisemblablement sous la direction d'architectes anglais (son architecture étant très différente de ce qui se faisait l'époque en Norvège).

Elle est le symbole de la puissance retrouvée des rois norvégiens après un siècle de guerres civiles.

La Tour Rosenkrantz - Rosenkrantztårnet

Juste à côté de Håkonshallen, la tour fut construite vers 1270 par Magnus Håkonsson, le fils d'Håkon IV, puis agrandie et modifiée à de nombreuses reprises. Elle servait de fortification, mais avait aussi un rôle dissuasif face au pouvoir grandissant des marchands hanséatiques.

Le donjon était connu au Moyen-Âge sous le nom de 'Gardé par la mer' et comprenait à son sommet les appartements royaux. Suite à d'importants dégâts après l'explosion de sa réserve de poudre, Christoffer Valkendorf, gouverneur entre 1556 et 1560, fit effectuer d'importantes rénovations. La tour était alors appelée Tour Valkendorff ou dongeon noir. Ce n'est que sous la gouvernance d'Erik Rosenkrantz, son successeur, que la tour fut à nouveau aggrandie, obtint sa forme actuelle et hérita de son dernier nom, celui du gouverneur Rosenkrantz.

Les souterrains sont tels qu'on les imagine dans les films : ils possèdent des cachots sans fenêtre et des lieux où l'on torturait les criminels. La 'sorcière' Anne Pedersdatter Beyer y fut emprisonnée avant d'être brûlée.

Du sommet, on bénéficie d'une belle vue sur le port.

Le Marché aux poissons - Fisketorget

Proche du Mont Fløien, il suffit de descendre à pied les petites rues étroites (les 'smau') pour le rejoindre. Ces quartiers, aux maisons collées les unes aux autres au pied de la colline, sont parfois de très anciennes constructions de bois de plusieurs siècles.

Aquarium de Bergen - Akvariet

À l'extrémité de la péninsule de Nordnes, on peut aussi visiter l’aquarium, pour y voir entre autres phoques et pingouins. Dans la section tropicale on trouve des crocodiles, serpents, tortues et même des ouistitis. C'est l'une des plus vastes collections d'Europe de poissons et d'invertébrés d'eau de mer et d'eau douce.

La péninsule de Nordnes est quant à elle caractérisée par de petites maisons aux murs blancs, typique du 19ème siècle.

Le funiculaire Fløibanen et le Mont Fløien

En service depuis 1910, il permet de rejoindre en moins de 10 minutes (si on fait abstraction de l'attente) le sommet du mont Fløyen, l'une des sept collines de Bergen. Le sommet est à 320 mètres d'altitude et la pente est de 26%.

Le mont Fløyen tire son nom de la girouette placée à son sommet, qui renseigne les marins sur la direction et la force du vent depuis plusieurs siècles.

La vue depuis le sommet, sur la ville, les montagnes, les fjords et la mer, est vraiment impressionnante.

Le Mont est très fréquenté par les habitants de Bergen, l'été, et peut être le point de départ de nombreuses randonnées.

Randonnées depuis le Mont Fløyen

Après avoir admiré la vue panoramique, il est possible de faire de nombreuses randonnées

Suggestion de 8 km : Depuis le Mont Fløyen, longer les collines boisées jusqu'au petit lac de Skomakerdiket, puis rejoindre le sentier principal de Blåmansveien. On peut ensuite emprunter la Rundemansvegroad pour quitter la forêt et monter au sommet le plus élevé, le Rundemanen, à 570 m d'altitude où la vue est encore plus belle sur la ville et les fjords.

Vilvite, la cité des sciences de Bergen

La cité des sciences Vilvite constitue l’attraction la plus récente de Bergen. Particulièrement adapté aux enfants, le site présente une centaine d’appareils et d’expériences. On peut entre autre expérimenter la gravité en pédalant sur la circonférence d’un grand anneau, forer à la recherche de pétrole, conduire un navire ou un sous-marin, travailler dans une station météorologique ou créer la météo du jour.

En périphérie de la ville :

Manoirs de Damsgård et d’Alvøen

Il s'agit de deux magnifiques manoirs du 18ème siècle qui ont été transformés en musées.

Celui de Damsgård, en périphérie de Bergen, est unique en son genre avec une architecture rococo en bois.

Celui d’Alvøen, à 12 km de Bergen, comprenait autrefois une fabrique de papier. Il date de 1797 et fut ransformé en musée en 1983. Il comprend des meubles anciens, de l'argenterie, des pièces de porcelaine et des tissus des Indes Orientales.

L’église en bois debout de Fantoft

Près de Troldhaugen, au coeur d'une forêt, se trouve l’église en bois debout de Fantoft. Construite à l’origine à Fortun dans le Sogn en 1150, cette église a été déplacée à Fantoft en 1883, avant de brûler en 1992. Elle a été reconstruite telle qu’elle était avant l’incendie.

Troldhaugen, la 'colline des trolls'

Située sur les rives du lac Nordås, c'est surtout la maison compositeur Edvard Grieg que la rend célèbre. La maison est aujourd'hui transformé en musée dédié au compositeur. Il possède un auditorium pour y écouter ses oeuvres.

Le musée de plein air du vieux Bergen - Gamle Bergen Museum - Bymuseet i Bergen

Le musée du vieux Bergen regroupe plus de 40 édifices en bois typiques de l’architecture de Bergen du 18ème et 19ème siècle.

Les maisons transférées dans ce musée sont riche en mobilier d'époque. De nombreux corps d emétier sont représentés : photographe, couturière, barbier, boulanger, riche marchand...

En se rendant au musée de plein air, tout au nord de Bergen, on passe par la baie de Sandviken, qui mérique le coup d'oeil.

L'archipel de Sotra

Sopra est situé à 18 km à l'ouest de Bergen. Dans cet archipel, on y trouve, à l'extrème nord (à 50 km de Bergen), le musée d’histoire cotière d’Øygarden. Pour s'y rendre, on traverse la ‘barrière des îles’, une chaine de petites îles reliées entre elles par des ponts.

L'archipel possède aussi des fermes salmonicoles que l'on peut visiter.

La traversée du pont de Solsviksundet procure une vue intéressante sur les fjords ainsi que sur le centre pétrolier d’Ågotnes. Le spot est connu pour la beauté de ses couchers de soleil.

Norvège
-> infos détaillées sur le pays <-
Nous contacter : | Qui sommes-nous ?