Probablement quelque chose comme 140 dodos avant le prochain voyage...


Tromsø

Surnommée 'la petite Paris du Nord', Tromsø est entourée de montagnes, de fjords et d'une multitude d'îles. La capitale de l'Arctique est une ville animée, riche en culture et en histoire.

icone coodonnees 69.66, 18.95
08/07/2010 - Mis à jour le 22/02/2020 partage facebook

Tromsø est entourée de montagnes, de fjords et d'îles. La ville est considérée comme la capitale de l'Arctique. C'est une ville agréable et animée, riche en culture et en histoire. La ville était autrefois un grand cente de chasseurs de phoques et d'éléphants de mer et le point de départ de nombreuses expéditions arctiques.

Sa latitude est comparable à celle des côtes septentrionales de l'Alaska ou de la Sibérie.

Le centre-ville de Tromsø, qui confère à la ville son surnom de 'la petite Paris du Nord' ou 'le Paris du Nord'.

Il constitue la plus grande agglomération en bois du nord de la Norvège depuis Trondheim, et possède un riche patrimoine architectural néoclassique, en bois, qui se mêle à d'autres bâtiments plus modernes.

Polaria, le centre d'expérience arctique

Polaria propose d'appréhender la vie maritime dans l'arctique à travers la découverte de plusieurs aquariums, un espace avec quatre phoques et un cinéma panoramique.

Les phoques appartiennent à deux espèces, deux sont des phoques communs ou veaux marins (Phoca vitulina) et les deux autres représentent une espèce arctique, le phoque barbu (Erignathus barbatus), vivant à l'état sauvage dans les eaux du Svalbard. Ils sont réputés pour être plus calmes et plus intelligents que les autres espèces de phoque.

Le cinéma projette un film sur la nuit polaire et les aurores boréales dans le Svalbard.

Dans les aquariums, de grands viviers, on peut voir les espèces de poisson les plus communes de la mer de Barents et de l’archipel du Svalbard. Un autre film, panoramique, montre le quotidien du petit pingouin (Pingouin torda - Alca torda) à travers le Spitzberg.

On y trouve aussi un navire chasseur de phoques, le Polsterna, en cale sèche.

La cathédrale arctique - Tromsdalen Kirke

Construite en 1965, la cathédrale arctique est l'édifice phare de la ville. En raison de sa visibilité et de sa blancheur, elle est souvent appelée 'l'opéra de Norvège', en comparaison à l'Opéra de Sydney en Australie.

Son architecture particulière s’inspire des paysages du nord de la Norvège, et évoquerait la pointe d'un iceberg, ou une tente same.

Elle comporte une mosaïque en vitrail polychrome de 140 mètres carrés qui représente la résurrection du Christ. En été, les concerts de minuit de la cathédrale sont un excellent prélude à la découverte du soleil de minuit.

Les ponts de Tromsø

D'une impressionnante longueur de 1016 mètres, il relie la ville et l'île de Tromsøya au continent.

Toujours plus fort, le Pont Sandnessund, mesure lui 1248 mètres et traverse le détroit de Sandnessundet pour relier les îles de Tromsøya et Kvaløya.

La cathédrale en bois de Tromsø

Terminée en 1861, il s'agit de la seule cathédrale en bois. S'il ne s'agit donc pas d'une église en bois debout, elle est néanmoins unique, en tant que seule représentante d'une architecture néogothique de bois. Elle se situe au centre de la ville là où se trouvait auparavant une église du 18ème siècle.

Le téléphérique Fjellheisen

Le téléphérique  permet d'accèder au Mont Storsteinen (420m d'altitude), qui offre une vue panoramique sur la ville, sur les voies navigables et sur les montagnes des alentours et, avec un peu de chance, permet d'admirer le soleil de minuit ou des aurores boréales. Le panorama est aussi accessible à pied (1h) ou en voiture.

Les jardins botaniques

Ils seraient les plus septentrionaux du monde. Ils renferment des plantes arctiques et alpines de tous les coins de la planète, souvent trop sensibles à la chaleur pour pousser ailleurs, comme les pavots bleus de l’Himalaya, les lewisias des Montagnes rocheuses, des primevères locales et une sélection de plantes médicinales traditionnelles.

Le Musée universitaire de Tromsø

Le musée illustre la richesse de la nature et de la culture de la Norvège du Nord. Il est consacré à la culture des Samis, ainsi qu’à l’archéologie, aux arts religieux, à la géologie, la géographie, la botanique et aux aurores boréales.

Le Musée Polaire

Dans le Musée Polaire, c'est toute l’histoire de Tromsø et des explorateurs de l’Arctique qui est racontée. Il se situe dans une maison de pêcheur de 1830, une des constructions les plus anciennes de Tromsø.

Le Musée Perspektivet

Gratuit, ce petit musée retrace lui aussi l'histoire de Tromsø, à travers diverses expositions temporaires de photos et une présentation de nombreuses cartes postales.

Il se situe dans une belle résidence de marchand néo-classique de 1838.

A visiter dans les environs

Kvaløya et le circuit des îles arctiques

L’un des circuits les plus appréciés longe les faces Est et Sud de l’île Kvaløya avant de remonter au nord vers Sommarøy et regagner Tromsø via le Kattfjord.

L’île Kvaløya, dite 'île aux baleines', possède des montagnes d'une hauteur de plus de 1000 m, qui protègent Tromsø de l’Océan Atlantique.

A partir de Tromsø, il est conseillé de longer le côté oriental de Kvaløya jusqu’à Skavberg, où se trouvent des gravures rupestres qui datent de 4 à 5000 ans, notamment le fameux 'joueur de tennis', probablement un chaman de l’Âge de pierre. Non loin de là, au site de Hella, où les eaux du courant océanique Rystraumen sont très poissonneuses, on peut admirer un ensemble de maisons en bois traditionnelles de Tromsø.

En continuant le circuit, on atteind le village de pêcheurs de Sommarøy, à 60km à l'ouest de Tromso, qui possède les plus belles plages des environs. On peut y visiter le Musée local de Låvhaugen qui montre l’intérieur d’une maison de pêcheur traditionnelle. On trouve aussi à quelques kilomètres de là la ferme de Hillesøy avec une belle vue sur l’archipel au nord et sur les versants escarpés de l’île de Senja au sud.

Puis vient l’étroit Kattfjord en bordure de l’océan et le mont Blåmann.

On pourra aussi passer par les comptoirs commerciaux de Tulleng et Lauklines, qui témoigne de l’histoire industrielle.

Enfin, à Ersfjordbotn, on peut voir la mer se heurter aux abruptes falaises de 1000 mètres d’altitude.

Une ferme élevge de chiens Husky se trouve également sur l'île de Kvaløya. Le centre compte plus de 130 huskies de traineau. Il est possible d'y faire une randonnée avec une meute de huskies.

On trouve aussi des pétroglyphes sur l'île, près de Straumhella.

A l'extrême Est de l'île, on peut rejoindre l'île de Sommarøya, connue pour sa plage de sable blanc.

Îles de Gåsvær, Musvær, Vengsøya

Ces îles, qui parfois possèdent moins d'une dizaine d'habitants, forment un petit archipel, à 30 km au nord de Tromsø, avec son lot de village de pêcheurs.

Svensby

A, Svensky, à 55 km à l'est de Tromso, dont 5 de ferry, se trouve le Musée Nord-Troms qui expose une demeure de samis du littoral, ainsi qu’une impressionnante collection d’objets.

A 20 km de là, dans le village pittoresque de Lyngseidet on peut admirer la petite église de Lyngen, en bois debout, qui date de 1740.

Mack Bryggeri, la brasserie... la plus septentrionale au monde

Elle se trouve à 70 km au sud de Tromsø, à Nordkjosbotn

La brasserie, fondée par un fils d'immigrant allemand en 1877, propose une visite guidée de ses installations de production et de la taverne Ølhallen, qui elle date de 1928. Elle produit une vingtaine de bières différentes, dont le nom commence systématiquement par 'Mack ...' Les buveurs d'eau de doivent pas hésiter à entrer, on y propose aussi quelques softdrinks et jus de fruits.

Articles liés
Faune à rencontrer
Norvège
-> infos détaillées sur le pays <-
Nous contacter : | Qui sommes-nous ?