On voyage pour changer, non de lieu, mais d'idées (Hippolyte Taine)

Suivez notre actualité sur suivre sur facebook suivre sur Instagram
  1. Home
  2. Fiches Pays
  3. Norvège
  4. Îles Lofoten et Vesteralen
© Les-ombres

Îles Lofoten et Vesteralen

Safari d’orques ou de baleines dans les Vesterålen, safari d’aigles de mer dans les Lofoten, ou encore randonnées dans les terres et découverte des villages de pêcheur en passant par le musée viking Lofotr Vikingmuseet.

icone coodonnees 68.60, 14.94
Visité le 10/08/2011 - Mis à jour le 26/02/2020 partage facebook

Selon une maxime locale, 'si vous n’êtes pas encore un poète à votre arrivée dans les îles, vous le serez devenu en les quittant'.

Les îles Lofoten sont un condensé de la Norvège : pêche et traditions de la mer, excursion marine à la rencontre des baleines, des orques ou encore des aigles de mer, découverte de nombreux petits fjords depuis des belvedères ou en parcourant les îles en kayak ou encore randonnées nature à travers les montagnes ou la campagne environnante en allant d'un village de pêcheurs à un autre. Tout y est ou presque, y compris la possibilité d'observer le soleil de minuit (de fin mai à mi-juillet) ou de voyager à travers le temps, à la rencontre du peuple vikings.

Découvrir la faune marine : les baleines, mais pas que...

Que ce soit aux Lofoten ou dans les Vesterålen, de nombreux safaris en mer, sur une journée, permettent d'observer les animaux dans leur univers : les aigles de mer, les phoques, les orques (octobre à janvier) ou les cachalots.

Des excursions pour voir les baleines sont notamment proposées au départ de Stø ou Andenes.

Pour observer les oiseaux, on s'orientera plutôt sur les rochers de Røst, Lovund, Nykvåg et Bleiksøya, qui abritent des centaines de milliers de macareux moines et d’autres oiseaux de mer.

D’île en île en kayak

Le journal anglais 'The Guardians' place les Lofoten sur leur liste des dix meilleures destinations pour faire du kayak au monde.

Avec un littoral comprenant plus de 18 000 îles et une multitude de lacs, rivières et cascades, le Nordland est un paradis pour les adeptes du kayak et du canoë. On peut ainsi accéder à des endroits difficilement accessibles par d’autres moyens. Impossible d’être plus près de l’océan et des phoques.

Petit tour d'horizon des activités et lieux à découvrir dans l'archipel des Lofoten, du nord au sud :

Île d'Andøya (dans l'archipel des Vesterålen)

- Andenes

Point de départ de nombreuses excursions en mer, d'une journée, pour voir les baleines.

Île de Langøya (dans l'archipel des Vesterålen)

- Buneset

Le lieu possède une très belle plage de sable, blanc, encadrée par deux falaises de granit, noires

- Stø

Point de départ de nombreuses excursions en mer, d'une journée, pour voir les baleines.

Île d'Austvågøy

- Svolvær

Une petite ville de moins de 5000 habitants, mais qui accueille tout de même plus de 200 000 touristes par an !

On peut notamment y visiter le Magic Ice, un bar de glace aggrémenté d'une Galerie de Glace qui présente chaque année de nouvelles sculptures éphémères.

- L'Aquarium des Lofoten à Kabelvåg

Le 'Lofotakvariet' est consacré à la vie marine des mers nordiques. Il présente de manière didactique à la fois la faune locale - morue, saumon, crabe géant, phoque - répartie sur 23 bassins, et les activités liées à la mer - pêche, pisciculture et extraction du pétrole. Plusieurs court-métrages permettent de complèter la visite.

- Musée de la pêche - Lofotmuseet - Coastal Administration Museum

Situé à un kilomètre de l'aquarium, le Lofotmuseet retrace l’histoire des pêcheurs norvégiens, à travers l'exposition de leurs cabanes et des hangars à bateaux traditionnels du Nord.

- Galerie Lofoten Hus, près de Henningsvær

La galerie constitue un spectacle multimédia dédié à la vie dans les îles Lofoten. Elle présente une collection photographique sur les aigles marins, prises par le photographe Wilse et vieilles de 70 voire de 90 ans.

- Vagekallen, un petit sommet où randonner

- Henningsvaer, un village de pêcheurs

Île de Gims (Gimsøya)

- Hov Gård Centre, centre équestre

Le centre se trouve dans la partie la plus au nord des îles Lofoten, entre le mont Hoven et les plages arctiques blanches de l’île de Gimsøy, près de l’ancien village viking de Hov. Le site propose des balades à cheval islandais, descendants des chevaux des Vikings, le long des plage de sable blanc et des sentiers de montagne.

- Hovsund, petit port de pêche

Île de Vestvåg

- Aalan Gård, la ferme Aalan

On y découvrira le processus de production de fromages de chèvre et la culture d’herbes aromatiques, ainsi que divers animaux de la ferme.

- Visiter le Lofotr Musée Viking, à Borg

Des archéologues y ont découvert la plus grande maison viking connue. Il s’agit de la maison d’un des clans les plus puissants du nord de la Norvège. Longue de 83 mètres, cette bâtisse a été reconstruite comme un musée vivant avec des objets trouvés lors des fouilles, des reconstructions, des expositions et des animaux domestiques. On peut y savourer un authentique déjeuner viking dans la salle des fêtes ou participer à la fête du clan.

- Plage d’Haukland

- Le belvédère de Hagskaret

Le belvédère offre un large panorama sur la mer de Norvège et sur le Vestfjord

- Le belvédère de Einangen

Pour profiter de sa célèvre vue sur le Buksnesfjord

- Leknes (Gravdal) et les montagnes de l'Himmeltindan

- Les villages de pêcheurs de Ure, Ballstad, Mortsund et/ou Stamsund

A Ure, il est aussi possible d'y rencontre des aigles royaux, qui nichent dans la région.

Ballstad est une grande station de pêche, avec une usine de production d’huile de foie de morue. C'est aussi une station balnéaire, et elle possède une galerie d’art ainsi que la plus grande fresque d’Europe du Nord peinte par l’artiste américain Scott Thoe sur un mur du chantier naval.

Mortsund possède aussi des usines de transformation du poisson.

Stamsund est un village de pêcheurs fondé au début du 20ème siècle par Julius M. Johansen, un 'self-made man' devenu l'un des principaux producteurs de poisson séché et de guano de toute la Norvège. Il a fait construire des équipements de pêche modernes, des quais pour les navires, une installation de raffinage d'huile de foie de morue, des magasins, des habitations pour les pêcheurs et une église.

Île de Flakstadøy

- Vikten

On pourra y découvrir l'activité d'un souffleur de verre

- La Baie de Flakstad

Qui possède une belle plage de sable blanc

Île de Moskenesøya

- Reine, village de pêcheurs

- Moskenes

On y vient pour la beauté de ses paysages, ou pour faire une sortie en mer afin d'observer le maelström Moskstraumen.

Il s'agit du maelstrom le plus souvent décrit dans la littérature (Edgar Allan Poe, Jules Vernes). Contrairement à la plupart des maelstroms, il est situé en pleine mer, et non dans un détroit comme son voisin le Saltstraumen, qui est lui connu pour être le plus important au monde.

- Å, village de pêcheurs, avec le Tørfish Museum.

'Å' captive par son nom, mais aussi parce qu'il est le village de pêcheur le plus au sud des Lofoten. On pourra y déguster la spécialité locale, la moruée séchée et devenir incollable sur le sujet en visitant le Tørrfiskmuseum.

Spécialité culinaire locale : le Stockfish (tørrfisk)

Un des principaux héritages de Lofoten est le 'Stockfish', la morue séchée. Elle est fait de cabillaud qui remonte la côte pour frayer, et constitue l'ingrédient principal de nombreux plats typiques des Lofoten.

La pêche de la morue constitue encore l'activité principale des îles Lofoten et elle correspond à 80% des exportations de la Norvège. Chaque hiver, de nombreux pêcheurs viennent de tout le nord de la Norvège pour pêcher d'énormes quantités de poissons qui seront ensuite salés et séchés à l'air libre. Curieusement, aucun oiseau ne vient se nourrir de ces garde-manger abondants et facilement accessibles. Trop salé ?...

Le Lofoten Tørrfiskmuseum

Il est ouvert de 10h à 17h est retrace l'histoire des ces pêches. On peut aussi y déguster des waffles, les crêpes norvégiennes ainsi que de nombreux poissons locaux, tout juste sortis de mer.

Récit personnel et/ou Extrait du carnet de voyage

Les baleines depuis Sto

Dans le village le plus septentrional de l'île Lagoya, Sto, on trouve grosso modo un pseudo camping et le départ pour aller à la rencontre des baleines.

Tôt le matin, après avoir réservé quelques jours avant, nous sommes parti avec l'Arctic Whale Tours (départ 9h30, arriver 45min avant, réserver plusieurs jours avant par internet ou au +47 76 13 43 00). Après une courte présentation sur powerpoint, on embarque dans une sorte de bateau de pêche, d'une capacité 55 personnes maximum. Ensuite, c'est parti pour 8h de bateau et quelques dos et queues de cachalot (pour le détail, mal de mer et vomis, voir le récit détaillé de mon carnet de route...)

Le musée viking, le Lofotr Vikingmuseet

A Borg, on a apprécié le musée viking, le Lofotr Vikingmuseet, construit sur les restes de la plus grande maison viking jamais trouvée dans le pays. D'après les registres, le chef du clan, qui jouissait déjà d'une certaine renommée, l'aurait quitté pour partir en Islande, après que le comte de Trondheim ait conclu un accord avec Harald aux beaux cheveux pour se partager le pays, ce qui faisait de tous les chefs de clan ses vassaux. On retrouve sa trace en Islande, où il prospéra et fut aussi connu comme un grand chef.

Le musée est riche en commentaires audios (casque et visée laser, pour les avoir dans notre langue) et en vidéos, mais peu d'objets sont vraiment exposés (y'a quand même le tracteur du fermier qui a trouvé les premiers objets !). Avec de jeunes enfants, ça devient vite ingérable. Il y a aussi un film docu-fiction d'une dizaine de minutes, qui raconte le départ de ce chef (et le retour de sa fille, qui avait le mal du pays...)

La seconde partie est en plein air, avec la maison reconstituée, de 83 m de long. En voir l'intérieur donne une bonne idée de la manière dont la vie devait être organisée et de nombreux animateurs sont présents pour faire vivre le lieu, sous forme de reconstitutions historiques.

Dans la salle avec le trone du chef, il y a un chaudron sur le feu, avec une bonne soupe de ragoùt de mouton - une spécialité culinaire, le Farikal qu'on peut déguster, moyennant monnaie trébuchante.

1500 mètres plus loin, sur le lac, se trouve la réplique d'un bateau viking.

On peut aussi participer à quelques jeux sportifs, comme le lancer de hache ou le tir à l'arc ou assister à la démonstration de divers artisanats d'époque.

En découvrir plus avec nos albums photos

Suivez le(s) lien(s) pour voir nos photos sur l'album Facebook (il n'est pas nécessaire d'avoir un compte)

Norvege - Iles Lofoten et Vesteralen


 
Carnets de voyage
Articles liés
Faune à rencontrer
Norvège
-> infos détaillées sur le pays <-
Nous contacter : | Qui sommes-nous ?