On voyage pour changer, non de lieu, mais d'idées (Hippolyte Taine)

Suivez notre actualité sur suivre sur facebook suivre sur Instagram
  1. Home
  2. Fiches Pays
  3. Norvège
  4. Finnmarksvidda - La Laponie norvégienne
© Les-ombres

Finnmarksvidda - La Laponie norvégienne

Le Finnmarksvidda, où vit la communauté same, est l'un des plus grands plateaux de montagne de Norvège.

icone coodonnees 69.33, 23.00
Créé le 08/07/2010 - Mis à jour le 09/01/2020 partage facebook

Couvrant un vaste territoire englobant Alta, Kautokeino, Karasjok et une partie de Porsanger, on y pratique la randonnée en été et en automne, et le ski de fond, le safari en motoneige ou la promenade en traîneau à chiens en hiver. Chaque hiver, le plateau de Finnmarksvidda accueille d'ailleurs la course de chiens de traîneau la plus septentrionale du monde – la Finnmarksløpet.


La région se situe au nord du cercle polaire arctique et il est possible, en automne et en hiver, d'y admirer des aurores boréales.

Le Finnmarksvidda possède deux parcs nationaux :

  • le parc national d’Øvre Anarjohka – la partie retirée du plateau, encore intacte, au sud-est
  • le parc national de Stabbursdal – la forêt de pins la plus septentrionale du monde.

Les longs sentiers de randonnée et les pistes de ski de fond les plus prisés sont celles de la région d’Alta, de Masi à Karasjok, ou d’Áissároaivi à Stabbursnes en passant par le parc national de Stabbursdal ou encore de Gargia Fjellstue à Suolovuopmi.

Le Finnmarksvidda abrite des rennes d’élevage. On y trouve également des élans, des gloutons, des renards polaires, des lièvres, des lynx et une petite population d’ours. La plupart des lacs et des rivières renferment des truites. On peut en outre y observer certaines espèces particulières d’oiseaux comme les tétras, les aigles royaux et les gerfauts.

L’Etat a fait construire des refuges de montagne le long d’anciennes voies de communication, qui peuvent être gardés, non gardés ou habités de manière permanente. Initialement destinés aux Samis migrateurs et aux fonctionnaires en déplacement professionnel, ils sont aujourd’hui surtout utilisés par la population locale ou par des randonneurs et skieurs de passage. Certains des refuges de montagne ont aussi été rachetés par des particuliers.

D'un confort relativement simple, ils sont néanmoins équipés de linge de maison et d’ustensiles de cuisine. Et lorsqu'ils sont occupés, les propriétaires servent aussi souvent les repas ou vendent des conserves, du pain, du lait...
Il est parfois possible de se joindre à une famille samie, en l’aidant à s’occuper des rennes. On séjourne alors dans un lavvo sami, ce qui permet de découvrir la façon dont vit et travaille le peuple same.

Comme partout en Norvège, la région applique l’allemannsretten ce qui permet aux campeurs et camping-caristes de s'installer presque n’importe où, tant que l'on reste à 150 mètres au moins de la maison ou du chalet le plus proche.

Articles liés
Faune à rencontrer
Norvège
-> infos détaillées sur le pays <-
Nous contacter : | Qui sommes-nous ?